Accueil  > Actu > 4ème étape: « la longue » de 82km

4ème étape: « la longue » de 82km

Par - le 11 avril 2012

L’étape reine du Marathon des Sables a débuté pour nos 12 coureurs à 08h45 ce matin. A 23h30, heure de Paris (21h30 au Maroc), elle est encore en cours pour tous, sauf bien sur pour Mohamed qui a terminé à 20h37. Il a réalisé une temps « canon » et se hisse à la 14ème place du classement provisoire de cette étape. Luxe suprême, il termine 4″ devant Marco Olmo, le grand champion italien. Chapeau bas !

Denis et Gilles sont passés au CP5 (km 60) à 20h37. Il leur reste donc une vingtaine de kilomètres. Arrivée au bivouac estimée à 1h00 du matin si tout va bien. Là encore, superbe performance.

Philippe et Aimery sont passés au même CP5 à 21h25, une petite heure après Gilles et Denis. Ils devraient arriver vers 2h00 du matin.

Lionel est environ 20mn derrière eux.

Patrice, Thierry et Carlos sont ensemble. Ils ont atteint le CP4 à 21h10. Il leur reste donc 33km à parcourir.

Et nos trois filles sont aussi ensemble. Claire, Quitterie et Dominique, sont passées à 19h00 au CP3. Elles doivent donc avoir franchi la moitié de l’étape à l’heure qui l’est.

La nuit dans le désert est un moment de pure magie. Souhaitons leur que, malgré la fatigue, ils profitent de ces instants et du magnifique ciel étoilé qu’ils doivent avoir au dessus de leur tête.

S’ensuit le résumé quotidien de Marc, accompagné de photos :
MERCREDI 11 et jeudi 12 – 4e étape

-Les épaules, faut les masser et bien les masser, m’a dit Denis deux jours après le départ.
-Y’a un truc très, très positif : chaque jour, ça pèse moins…me dit Patrice ce matin…
Le point commun de ces discussions ? Le poids à porter.
Tout le monde a conscience des risques pour les pieds, mais peu s’attendent à souffrir à ce point des épaules.
Porter une charge de près de 10 kg le premier jour, puis 800 gr de moins chaque jour (l’alimentation quotidienne nécessaire pour supporter l’effort), 5h d’affilée, 10h ou plus parfois, ça laisse aussi des traces !
Aujourd’hui, le poids commence à baisser, mais les km augmentent. Et oui, on attaque l’étape des 82 km non-stop à effectuer en maximum 2jours. Point d’orgue de la course, c’est une étape mythique qui contribue à la légende de l’épreuve. Chacun dans l’équipe s’est fait son scénario : alors à raison de 5km/h de moyenne pendant 16h30, j’arriverai… à 1h30 cette nuit. Et si je marche pendant 10h, que je dors 3h au CP5 etc. ou bien une nuit quelque part dans les dunes est envisagée, possible… probable ?
Sur cette étape les meilleurs sont ceux qui pourront le plus se reposer. En finissant l’étape en 7h pour eux la journée du jeudi sera off, alors que les derniers arriveront le lendemain après-midi de leur départ.

Km 12

Dès le km 10, au sortir d’un plateau, on commence par une glissade sur une dune de 250m de haut qui s’est formée le long de la falaise, pente de 20%, à descendre en free-style si possible ! Puis, longue demi boucle dans le bassin de l’oued Rheris, en eau actuellement à la suite de récents gros orages du haut-Atlas, traversée de l’oued, ensuite passage au pied du Ba Hallou et à travers 25km de dunes, pas très hautes mais quelques marches, et on attaque une remontée vers le nord sur 22km.
6CP, halte possible, remise de l’eau.

Aimery

Claire

 

Les moments forts ?
– Promesse tenue pour Aimery et Philippe, qui se font la dune façon surfeur. Là, si tu le loupes, tu roules 🙂

– Promesse tenue pour Mohamed qui finit l’étape en 8h52, 14ème au classement et 18ème au général. Sans le trahir, il m’a donné son objectif dès le départ, et je vous le révèle : finir dans les 20 premiers. Et sa stratégie, un peu plus tard « toujours avec les 20 premiers jusqu’au CP1, CP2, après je laisse filer un peu… » On y est : aujourd’hui, je le croise deux fois sur le parcours, à chaque fois,  un grand sourire, une plaisanterie… la classe !- Promesse tenue pour Lionel, qui marche avec détermination, ne cours jamais, ne s’arrête jamais et finalement en largue pas mal 

Pour les autres…on verra demain, il est 19h, il fait nuit, j’ai plus de contact…
Comme dit mon ami Lahcen du Kem-Kem de Tafraoute : « Celui qui attend est meilleur que celui qui est sûr ». Va comprendre…

Toujours une bonne ambiance sur le bivouac Le bivouac après l’orage

passage du CP6 – 71 km

Pour Denis les 82 km sont déjà derrière lui !

Quant à Dominique, elle a fait le plus dur

Quitterie chez les docs

 

Commentaires (19)
Lucos11 avril 2012 à 23 h 50 min

A toute l’équipe Terdav et particulièrement Quitterie,Domi, Gilles et Aimery
c’est l’étape des braves, on pense à vous surtout cette nuit !
À bientôt pour nous raconter vos galères et vos exploits avec encore la magie des étoiles, du soleil et du sable dans le regard.
Bises,
Lucos

LES BARTLETT12 avril 2012 à 1 h 35 min

Merveilleux de vous suivre avec vos mines réjouies sur les photos.
Les filles que le ciel étoilé et magique du désert vous porte jusqu’au bout du marathon et super ce trio que vous formez pour avancer.
Pleins de bisous salés de St Jean pour Domi et Quitterie.

La Tsarine))12 avril 2012 à 7 h 46 min

2 commentaires de la part de tes 2 soeurs ma Domi, qui se suivent sur ce blog parce que tu le vaux bien )))!
J’espère que la nuit fut réparatrice et que vous repartirez de bon pied ce matin. Au fait, comment ils vont les petons???
Allez courage, je vois que tu remontes doucement mais sûrement dans le classement)!
Les plus gros baisers sont pour toi, mais j’en fais plein aussi à Quitterie et Claire.

chantale mortier12 avril 2012 à 10 h 20 min

Mohamed Faraj .. un vrai boss lui aussi , quand aux filles elles assurent !
quelle énergie dans cette équipe ,Terdav est a fond derrière vous tous .tenez bons le plus dur est passé non ? et c’est encore plus passionnant qu’ il y 2 ans . Effet Habasque peut être !

Jean Claude12 avril 2012 à 10 h 57 min

Heureusement que ce blog existe pour nous rassurer car depuis ce matin,sur le site officiel,Patrice et Lionel n’avaient pas encore franchi le CP4;Denis,Gilles,Aimery,Philippe idem pour le CP5;seuls Thierry et Carlos auraient franchi le CP6 à 6h46.Malgré des recherches avancées,ces champions sont restés introuvables…..Quel bonheur d’avoir pensé à utiliser ce blog!!!Merci à Terdav…Depuis 7h ce matin,je n’obtenais aucune nouvelle des disparus de l’écran.Par contre Quitterie,Claire et Dominique avaient franchi le CP5 à 2h03.
A toute votre équipe j’adresse mes plus sincères félicitations et surtout un grand MERCI pour nous avoir fait réver,les yeux dans les dunes et les étoiles.

Fan club Sopra (Isabelle, Régis, Laurent et Philippe)12 avril 2012 à 14 h 53 min

Alors là, BRAVO !!!
Toute la tour Mattéi s’est arrêtée de respirer… Plus de nouvelles « des filles » depuis le CP 5 à 2h03 du matin. On a tous l’esprit dans les dunes et un oeil sur le site du MDS pour suivre votre épopée.
BRAVO, c’est héroïque !
Courage pour la suite
VIVE CLAIRE ! VIVE LES FILLES !
Isabelle, Régis, Laurent et Philippe »

Arthur12 avril 2012 à 17 h 33 min

C’est le moins qu’on puisse dire!
Pas réussi à dormir avant 3h30 du mat, je ne voulais pas râter l’arriver de Gilles et Papa devant la webcam, trop inquiet de savoir si l’equipe avançait tjrs! Ce matin au bureau, l’inscription F5 de la touche de mon ordi commence à disparâitre à force d’actualiser le « posy »!
Bien rassuré lorsque les filles passent l’arrivée à 12h et totalement subjugué par le courage et le mental d’acier de notre équipe de choc! Que c’était long!
L’émotion bât son plein pour les fans du team!
ENCORE BRAVO!

Enfants chupin12 avril 2012 à 17 h 37 min

Mille bravos pour toute l’équipe !! Pleins de gros bisous et de courage !

Jean-Pascal/ Toulouse12 avril 2012 à 18 h 31 min

Etape n°4 du 11 et 12 Avril 2012 (81,5km)
Première partie. Le défi.
Dans ce matin du quatrième jour
Une grande bataille se prépare
Et dans les regards pas d’égards
Pour cet obstacle en forme de tour.
Si tu viens défier nos guerriers
Toi l’Oftal qui barre l’horizon
Ne crois pas qu’ils ont pris le sentier
Pour venir chercher du gazon !
La hache de guerre ils ont déterré
Il est trop tard pour rengainer
Et bientôt à l’assaut ils vont se lancer
Car les défis ils savent les relever !
Alors si tu les vois inquiets
En scrutant ce rocher ennemi
C’est qu’ils sont déjà aux aguets
Car en se jetant dans la partie
La lutte va durer un jour et une nuit
Et ils donneront tout ce qu’ils ont
Allant chercher la moindre énergie
Cela en descendant au plus profond.
Et sois certain que lorsqu’ils remonteront
Alors tu pourras lire sur leur front
Qu’ils ont livré un combat valeureux
Sur ton terrain si sablonneux.
Et quelque soit le résultat, premier ou dernier
Peu importe nous aurons un grand respect
Pour ceux-la qui s’engagent sans embage
Sur des chemins qui ressemblent à des orages
Non à la recherche de quelques images
Mais plutôt de ces formes de virages
qui amènent à d’autres rivages
Et qui finissent même par nous rendre plus sages.
Mais pour l’instant ils fourbissent leurs armes
Car dans l’aurore ils distinguent déjà
Les embûches qu’à profusion tu semas
Et pour lesquels tu verseras des larmes
Car saches que pour ouvrir la brèche
Dans ta muraille d’apparence si revêche
Ils n’ont nul besoin de mines
Pour que tu fasses grise mine
Et bientôt tu découvriras, affaissé,
Ton pont-levis tout défoncé
Que leurs chaussures à lacets
Sont plus terribles que des mousquets
Et que tu n’auras pas réussi à saper
Malgré toutes tes velléités
Tout ce moral et cette dignité
Qu’ils ont en dose illimitée.
Mais revenons à notre bataille du roadbook
Sans besoin de lui donner un autre look
Tant dans ce choc des titans
Déformer serait comme insultant !

Jean-Pascal/ Toulouse12 avril 2012 à 18 h 39 min

La suite c’est pour demain matin car j’attendais tous les résultats.
Donc demain : partie 2 de l’étape 4.
C’est bon de faire équipe en ayant des crampes aux doigts…
Salutations à vous tous.
Jean-Pascal

Gaspar Chabaud12 avril 2012 à 20 h 30 min

Alors là je n’en reviens pas. Bravo Gilles, et bravo Quitterie ! YOU DID IT ! l’équivalent de Toulouse – Tuco sous la chaleur, le sable et la tempête. Je suis soufflé. Reposez vous bien, dormez bien, et bisous de Versailles. Bonne chance pour demain je suis avec vous par la pensée même si après ce que vous venez d’endurer ça va être de la rigolade 🙂

rouer12 avril 2012 à 21 h 05 min

bon ben , on est sans voix dans nos chaumières et nos charentaises,chapeau , chapeau !!!
le canal du dimanche matin risque d’être un peu fade !!!!!
bravo , bravo les bohbot
isa et stef

Maryse13 avril 2012 à 8 h 35 min

Bravo à ces 12 héros et héroïnes, surtout après cette fameuse étape 4 ! vous devez déjà être repartis, tenez bon ; d’ici on vous envoie le maximum d’ondes positives, on ne sait jamais, ça peut marcher et aider !!! on tout cas, vous nous faites rêver, nous aurons passé une semaine particulière également ;
belle équipe
Maryse

cecile (gersoise vivant a paris13 avril 2012 à 9 h 12 min

ça c’est sur, semaine tres particulière et captivante. Au saut du lit, outre que je me suis reveillée la nuit derniere pour vous motiver par la pensée, je me pose devant l’écran pour voir les nouvelles du front de sable!!
Avec Bea soeur de Thierry,nous faisons le point et nous échangons nos commentaires mélangés d’excitation , d’admiration ( d’abord pour le frero) et de stress il faut bien le dire!! Vous êtes les heros des dunes, les chevaliers du sable, les berbères en baskets, les rois mages du desert!!êtes vous au courant que la moitié de la planète vous regarde??? oui je suis gasconne et alors???Hier suis allée chez Metro!! Ai commandé une cargaison de victuailles en tous genre, champagne et vin a volonté, ai recruté masseurs et masseuses avec des huiles de 1er choix, suis allée chez Dunlopillo, suis en pleine négociation sur le choix des couettes et oreillers, ah j’oubliais, le tahiti douche avec parfum ou sans parfum?bon et puis l’essentiel je vous ai reservé un petit cottage au nord de l’alaska, avec feu de cheminée et pantouffle en peau de bison!! Me suis dit qu’un petit coup d’air frais vous ferait du bien!!!! avec cuisinier bien sûr!! Bon la je vous ai donné du mega carburant, allez oust tout le monde en piste!!bon courage, pleins de bisouxx

Lisa13 avril 2012 à 10 h 09 min

On pense bien à toi, avec nos bracelets rose autour du bras. J’en ai même collé un à Jak !
Et les 80 Km ??? La nuit doit-être belle la bas…
On t’embrasse bien fort, toi et toute l’ équipe. Courage, on pense à vous et vous encourage !
Jak et Lisa

Jean-Pascal/ Toulouse13 avril 2012 à 10 h 43 min

Etape n°4 du 11/12 Avril. Partie 2. La bagarre.

Et tu verras que la stratégie de groupe
Donnent des résultats qui se recoupent
Ils n’ont pas besoin de mettre la chaloupe
Pour se hisser jusqu’à la coupe !
Notre bipède Mohamed rien ne l’arrête
Et quand il arrive en haut des crêtes
Ses semelles ne touchent pas le sol
En plus il chante en gamme de sol !
Voir avec l’organisation
Comment retenir sa progression
Sinon c’est pas compliqué
Tout droit c’est quai Malaké !
En tout cas volant comme un oiseau
Il peut repérer de haut
Ces bien nombreux guet-apens
Que le désert leur tend !
Alors Gilles sort sa lame des grands jours
Et ne fait aucun détour
Pour faire face aux milles tours
Auxquels la piste a recourt
Il jette son premier assaut
Et l’Oftal est plié comme un roseau !
Vient Denis dans une forme éblouissante
Avec sa mine toujours étincelante
Il a remis les pendules à l’heure
Et ne veut entendre aucun pleur !
Alors dans la descente technique
Pas d’émoi, pas de panique
Il nettoie et sécurise
Car cogner fort est sa devise.
C’est un tacticien savant
Il laisse Gilles partir devant
Trente trois minutes est ce qu’il faut
Pour que l’ami prépare un thé chaud.
Lionel est notre chevalier celtique
Il n’a dès lors qu’une politique
Foncer et marcher en avant
Soleil au levant ou au couchant.
A Ba Hallou, kilomètre trente
Il voit une troupe importante
De dunes qui le chagrinent
Il sort son épée : elles s’écroulent en ruines !
Le duo Aimery/Philippe est toujours merveilleux
Le travail abattu est prodigieux
Attention de ne pas les chercher
Car tu es sûr de les trouver !
Au loin ils voient le tertre main gauche
Qu’ils auraient préféré moins moche
C’est pas grave, ils le déplacent
Voilà qui a de la classe !
Carlos est un vrai phénomène
Sa flamme est toujours cent pour cent oxygène
Si bien qu’autour de lui il n’y a pas de nuit
Ce qui lui permet d’éviter des ennuis.
Au bord du lac il ralentit
Car il a entendu un bruit
Mais il dégage une telle activité
Que le lac devient asséché !
A ses côtés Thierry est époustouflant
Il a un rythme ébouriffant
Et tient l’oriflamme en plein vent
Avant de s’élancer en hurlant
Comme il n’aime pas les passes vallonnées
Pas plus que les chemins défoncés
Il aplanit toute la vallée
Et le check-point est dégagé !
Puis c’est Patrice qui prend la relève
Le gaillard est encore plein de sève
Nous sommes au kilomètre soixante
Et au thermomètre plus de trente
Alors quand il voit plein Nord
Le Touh Ilh qui l’ignore
Il envoie les missiles
Et la forme devient plus docile.
A l’heure où le soleil est au zénith
Et qu’on aimerait boire de l’eau bénite
Les gazelles s’apprêtent à l’attaque
Et ne ressentent pourtant aucun trac !
Dominique est toujours au firmament
Et même si elle brûle comme un filament
Et que les pieds donnent des tourments
Elle va prendre les devants
En sortant les dents
Et le kilomètre soixante et onze
Qui n’a rien d’un lieu de bronze
Est plié au fer à repasser
Et fait déjà partie du passé.
Alors surgissent Claire et Quitterie
Et là Outanouel ne fait plus de bruit
Les chiens filent dans les logis
Les oiseaux dans leurs nids
Les chameaux ont déguerpi
Et les ânes se sont blottis.
Au kilomètre soixante dix-huit
Elles s’arrêtent près de la guérite
Jette un long regard à la ronde
Qui fait comme un bruit de fronde
Puis elles scrutent le lointain
Et au bout de ce terrain
Qui a bien mauvais teint
Elle distingue les cailloux fins
Alors elles se disent c’est certain
C’est la fin du parchemin
Qui écrit cette histoire sans fin
Qui leur a donné grand faim.
Midi et douze minutes
Le soleil en azimuth
La ligne est franchie
L’étape les a affranchies.
Demain est un autre jour
Allons faire un tour
Le paysage est magnifique
La forme quant à elle toujours mirifique !

Amitiés à toute l’équipe. Bonne chance pour demain.
Jean-Pascal

Maylis Bohbot13 avril 2012 à 13 h 21 min

à la fin de l’épreuve de 82 km j’ai pu voir patrice puis domi et enfin quitterie et claire arrivés grâce à la webcam du site darbaroud, ils marchaient tous sur leurs 2 jambes !! domi est restée bavarder env 10 min après avoir franchi la ligne et elle avait l’air en forme… elle ne s’arrête jamais !! un grand bravo à tous et surtout aux filles !!

si vous voulez qu’ils lisent vos messages il faut aller sur le site darbaroud puis cliquer sur « en direct » puis sur « écrire à un participant ». pour les Bohbot leurs numéros sont 272 et 273 et pour les autres de l’équipe c’est entre 270 et 280 je crois !

GETTEN Valérie et Antoine14 avril 2012 à 17 h 49 min

BRAVO, on est fiers de vous Domi, Quitterie et Gillou.
A très bientôt pour le récit de cette belle aventure.
Pleins de bisous les amis.
Valérie et Antoine

Marie la fée14 avril 2012 à 21 h 32 min

Sans ordi depuis une semaine, je découvre votre parcours! Un seul mot bravo. Bravo pour vos jambes. Bravo pour votre mental. Bravo pour votre état d’esprit. On voyage avec vous mais sans le sable qui brûle les yeux et torturent les pieds. Domi penses à ta petite fée qui te pousse sur quelques mètres. Te tractes…. Pour franchir cette p….. De dune!
Bises. De tout coeur avec toi et ton ‘équipe. Marie et Yann