Accueil  > Actu > Charles, finisher de l’UTMB® !

Charles, finisher de l’UTMB® !

Par - le 24 septembre 2013
Charles à l'UTMB 2013

Charles à l’UTMB® 2013

Le 1 septembre 2013, après 44h28mn, 169km et 9800m de dénivelé positif, Charles, le responsable de l’agence Terdav de Marseille termine l’UTMB®.
C’est à travers quelques questions qu’il revient sur cette expérience et nous raconte sa course.

 Tu as parcouru 64 km de plus que l’année dernière et tu es finisher. Quelles saveurs a cette arrivée et comment as-tu vécu les 66 km en plus ?

Quand on se lance sur une telle course, on part sur une grande aventure dont on est pas sûr de l’issue, quel que soit son niveau. Ce fut un immense bonheur de finir cette course qui est un peu le Graal de tout trailer. On y pense tous les jours au moins un an avant.
L’ambiance au départ de la course à Chamonix est exceptionnelle et idem tout le long du parcours ! Mais que dire de l’ambiance à l’arrivée à Chamonix, c’était juste Enorme !!!
C’était une course complètement différente de l’an dernier. L’itinéraire déjà était différent pour cause de mauvais temps. Ce n’est pas 105+64, c’est 169km. On l’aborde en progressant col par col, ravito par ravito.
Par contre, la course de l’an dernier m’a permis de progresser, d’acquérir encore de l’expérience.
Donc j’ai abordé l’UTMB® dans de meilleures conditions, et en étant encore mieux entraîné qu’en 2012.

Comment se sont passées tes 2 nuits en montagne ? as-tu eu des hallucinations comme l’évoquent souvent les coureurs de l’UTMB® ?

Comme tout le monde, je redoutais la 2e nuit ; mais j’ai bien géré. Je n’ai dormi que 10 minutes en tout à Champex et encore avec la musique à fond au ravitaillement, mais je n’ai pas eu de crise de somnolence.
J’ai effectivement frôlé les hallucinations mais hélas, cela ne s’est pas produit. Ça doit être une expérience intéressante 😉
Par contre, je me parlais par la pensée comme si j’étais mon propre père. Je me donnais des conseils ! Le fait de vivre intensément cette course pendant 44h30 non stop, me donne vraiment l’impression d’avoir fait quelque chose de très long. J’ai l’impression d’être revenu d’un voyage.

logo UTMB® 2013

UTMB® 2013

Comment as-tu géré le stress des 10 barrières horaires ?

Cela m’a surtout stressé avant le départ pensant qu’elles seraient difficiles à surmonter. Je pensais même que la seule chose qui pourrait m’empêcher d’aller au bout, c’était bien ces barrières horaires. Pour cela, j’avais décidé de courir tous les plats et les descentes jusqu’à Notre Dame de la Gorge et si j’arrivais à La Balme avec 1h d’avance (55’ en fait), je gérerais plus facilement les barrières suivantes.
Finalement j’ai vite réussi à avoir 1h30 à 2h d’avance sur chacune d’elles et ce malgré de bonnes douleurs au ventre durant les 40 premiers kilomètres.
Donc pas d’inquiétude durant la course, j’avais confiance. Dans le cas d’une grosse blessure qui m’aurait ralenti, mon avance n’aurait peut-être pas été suffisante…

 Il paraît qu’on ne s’en remet jamais de l’UTMB® ! c’est ton cas ?

C’est sûr qu’il y a un avant et un après. Physiquement, il n’y a aucun souci, j’ai vite récupéré au niveau musculaire et un peu moins vite au niveau du sommeil.
J’ai la sensation d’avoir enfin accompli ce à quoi je rêvais depuis près de 10 ans que je fais du trail. De grosses heures d’entraînement récompensées.
Mais il n’y a pas de coup de blues car je me projette déjà sur d’autres grand trails ; Le grand raid des Pyrénées, Le grand raid de la Réunion et le Tor des Géants !!!

A part des lyophilisés, est-ce qu’on peut manger des huîtres et du foie gras sur l’UTMB® 😉 ? … en bref, quels sont les plaisirs culinaires ?!

Du foie gras, oui volontiers mais pas plus d’une tartine par ravito quand même !
En général, on mange des soupes de pates qui nourrissent, réhydrate et réchauffe mais aussi des morceaux de fromages, saucisson, chocolat, bananes, pain d’épice, etc…
A l’UTMB®, il y a beaucoup de ravitaillements et ils sont très bien fournis. Le top, ça a été les plats de pâtes à Courmayeur et Champex.
Malgré tout, on mange surtout pour se nourrir pas trop pour le plaisir. Après la course, j’ai bien sûr profité de la gastronomie locale avec plaisir.

Ligne d'arrivée UTMB® 2013

Ligne d’arrivée UTMB® 2013

Commentaires (3)
Blanc28 septembre 2013 à 15 h 54 min

Bravo Charles pour avoir réalisé votre rêve d’enfant. Je vous connais par téléphone car j’ai eu besoin de renseignements avant mon départ pour un trekking au Nord Est du Vietnam en octobre 2012. J’ai apprécié votre disponibilité. Ce trek au Vietnam est un souvenir inoubliable. Notre guide Tuan etait parfait. Ce mois ci j’ai fait,toujours avec Terres d’Aventure, des randonnées en Cappadoce et encore une fois j’ai eu beaucoup de plaisir. Notre guide Ramazan était un très bon guide. Merci à Terres d’Aventure pour l’excellence de l’organisation. Cordialement – Blanc Monique.

charles
charles30 septembre 2013 à 18 h 02 min

Merci Monique.
voyager en courant ou en marchant, c’est toujours voyager.

Barbara5 octobre 2013 à 1 h 09 min

Wow Charles quel accomplissement, chapeau ! Les personnes comme vous sont une inspiration pour nous autres traileurs ‘normaux’ 🙂 bonne chance pour les prochaines aventures !!