Accueil  > Actu > Terdav Trail World Tour : en terre espagnole

Terdav Trail World Tour : en terre espagnole

Par - le 22 mai 2012

« Voilà déjà une semaine que j’ai quitté Saint-Jean Pied de Port et marche en terre espagnole. C’était pour moi presque le début d’un nouveau voyage tant les différences sont notables entre les deux pays, pour ce qui est du chemin bien entendu.
J’ai vraiment apprécié mes premiers jours, à travers la Navarre et le Pays basque. Après le très beau passage de Roncevaux, cette calme campagne était agréable à marcher. Le chemin y est très facile, bien damé et entretenu. J’ai même pu y faire quelques pointes de vitesse!
Ensuite, le paysage est devenu bien moins plaisant, le long de la route bien souvent dans la Rioja, et le temps s’est mis au diapason de ces étapes quelques peu monotones. La pluie et le froid sont même devenus vraiment penibles lors de mon arrivée à Burgos.
Mais je prends encore beaucoup de plaisir à marcher et à decouvrir. Malgré quelques soucis aux pieds et parfois un peu de fatigue, le physique tient bien et mon allure reste très régulière.  Mais je suis encore à 590 km environ de ma destination…

L’autre grande différence entre la France et l’Espagne tient dans l’hébergement et la restauration sur le chemin. Les auberges sont nombreuses ici mais pas forcement très agréables. Enfin ça dépend, j’échappe tout de même souvent aux immenses dortoirs d’ « usines à pèlerins » où il faut avoir un sommeil de plomb pour ne pas subir les désagréments des ronfleurs autour.

La restauration, elle, n’est pas vraiment le point fort de la région, au contraire des contrées françaises que j’ai traversées. Le « menu du pèlerin » est presque toujours le même et sans grandes saveurs. Mieux vaut finalement avaler une tortillas ou des bocadillos… Mais bon, tout cela fait aussi parti du voyage! »