Accueil  > Agenda > Egypte

Egypte

Par - le 3 mars 2011

A l’occasion de la réouverture la semaine dernière de nos voyages en Egypte, nous souhaitions vous faire partager l’expérience qu’ont vécue 5 collaborateurs de Terdav lors d’un déplacement professionnel en janvier dernier. L’Egypte, après l’évolution politique majeure qu’elle a connue ces dernières semaines, est désormais accessible à tous. Comme l’indique le ministère des Affaires étrangères la situation est redevenue calme et donc propice à la découverte de ces merveilles : Le Caire, le Nil et ses temples, le lac Nasser, le désert Blanc… Profitez également de nos meilleurs tarifs que nous vous proposons actuellement sur notre site pour partir prochainement en Egypte.

Maud, peux-tu nous dire quand le groupe Terdav est parti en Egypte et quelle était la situation dans le pays à ce moment-là ?
Nous sommes partis avec l’équipe de conseillers de Terres d’Aventure du 22 au 29 janvier 2011 et c’est précisément cette semaine-là que les premiers rassemblements et manifestations ont eu lieu d’abord au Caire, puis dans les grandes villes. Nous étions en Haute Egypte, dans le sud du pays entre Assouan et Louxor.

Comment le groupe a-t-il vécu le séjour ? Avez-vous ressenti des tensions ?
Nous avons passé une semaine très riche humainement, car nous avons rencontré une partie de nos équipes locales, mais également sur le plan professionnel car nous avons pu revalider l’ensemble de nos programmes dans ces régions. Nous avons réellement pris conscience de la situation politique à notre retour à Louxor, le couvre-feux venait d’être mis en place. Nous étions rive ouest de la ville, dans un endroit charmant, entre campagne et montagne thébaine, là où nous accueillons nos groupes lors de leur passage en ville. Nous sentions qu’il était en train de se jouer un moment historique pour le pays, et les Egyptiens n’hésitaient pas à expliquer aux touristes la situation, leur raconter le quotidien, tout en les rassurant.

Comment peut-on voyager en Egypte en ce moment après tous ces événements ?
C’est le moment de partir ! Les rives du Nil sont peu fréquentées, il fait un temps superbe, propice aux navigations. Entre felouques, sandals et bateaux d’exploration sur le lac Nasser, il y a le choix ! Les équipes locales attendent les voyageurs avec impatience car pour elles malgré la fierté ressentie pour leur pays un arrêt momentané de l’activité n’est pas facile. Plus proche du Caire, la région du désert Blanc reste un endroit magnifique pour les randonneurs en quête de grands espaces…

Gérard Noyer, Responsable agence de Bruxelles
Arrivés à Assouan,  on glisse sur un ancien  bateau de pêcheurs pour naviguer sur le lac Nasser et admirer ses temples. L’ambiance est très africaine avec les villages  nubiens installés au sud de la 1ère cataracte. Des rapides du Nil, on découvre la beauté du lac Nasser. Sur les rives, gazelles, renards et autres animaux ont élu domicile.
• Traversée fantastique du lac Nasser

Alexiane Favray, Service exploitation
Suite de l’aventure sur le Nil avec l’un de nos sandals, bateau traditionnel égyptien. C’est la meilleure façon de naviguer avec tout le confort que l’on souhaite. A ce moment précis, même si nous sommes sur le Nil et que nous croisons quelques bateaux de croisière, nous avons l’impression de vivre un moment unique que chaque touriste sur le pont de leurs énormes paquebots nous envie.
• A la lueur du Nil antique

Jean-François Haize, Responsable agence de Rouen
J’ai la chance de connaître les superbes vestiges d’Amérique du Sud, mais ceux d’Egypte sont aussi particulièrement fabuleux ; les temples gigantesques entièrement ornés de gravures et de hiéroglyphes sont très impressionnants ; et quand on songe qu’ils ont été construits il y a 5000 ans avec les moyens de l’époque, cela force l’admiration.
• Randonnée le long du Nil

Céline Ravier, Conseillère vente agence de Marseille
Le lac Nasser m’a beaucoup marquée : je me souviens de l’espace et de la quiétude de l’endroit, la surface lisse du lac, aussi bleue qu’une mer vaste et calme. Les îles sur lesquelles nous marchons, au coucher du soleil prennent des teintes orange et jaune. L’impression d’être dans un tableau. Il n’y a personne d’autres que nous, hormis quelques barques de pêcheurs.
• Navigation de charme en Nubie