Accueil  > Vos récits de voyages > La Wild Atlantic Way à vélo

La Wild Atlantic Way à vélo

Par - le 22 avril 2015

© E. Cotiniaux - Kerry - Irlande - Wild Atlantic Way

Le 6 juin débute une nouvelle aventure pour Sylvain Bazin, coureur d’ultra-fond et grand baroudeur : après avoir couru sur tous les terrains du monde, il se lance dans la traversée de la Wild Atlantic Way, la côte sauvage irlandaise… à vélo ! 2500 kms à travers l’Irlande, pendant 25 jours, à raison d’une centaine de km par jour ; cela ne pouvait que séduire Terres d’Aventure.

Toute la côte sauvage irlandaise à vélo

Cet aventurier qui n’a pas froid aux yeux sera le premier à voyager à vélo sur l’ensemble de la Wild Atlantic Way. Inaugurée l’année dernière, c’est l’une des plus longues routes côtières au monde. Des paysages fabuleux, une nature préservée, des lieux chargés d’histoire, des rencontres hautes en couleurs. Ce voyage promet d’être riche en moments forts. Il lui faudra certes gérer le vent, la pluie et les pentes, mais le plaisir de rouler sera au rendez-vous ! Parce qu’il permet de lier l’effort sportif à un rythme propice à la découverte et à la contemplation, le vélo est le moyen de locomotion le plus adapté à ce parcours.

Fous de guidons

© Sylvain Bazin -  Wild Atlantic Way

« Nous partageons avec Sylvain la passion des grands espaces et de l’effort », explique Lionel Habasque, notre PDG, lui-même accro aux challenges sportifs puisqu’il a enchaîné le Marathon des Sables et le Marathon du Groenland l’année dernière ; « son envie de longer toute la côte ouest de l’Irlande à vélo nous a immédiatement séduits. Chez Terdav on aime le « slow voyage » ! Voyager à vélo, c’est à la fois prendre le temps de contempler les paysages, découvrir un pays, une région, traverser des petits villages, rencontrer les gens. Tout cela à son rythme, en toute liberté et dans le respect de l’environnement ».

 Irlande - Wild Atlantic Way

Commentaires (2)
jean pierre petit22 juin 2015 à 17 h 29 min

Bonjour,
Nous voudrions faire un tour dans Wild Way de 4 jours a raisons une centaine de kms par jour +ou – selon les dénivelles. Nous sommes un groupe de 10 avec un regisseur.
Pouvez vous nous aider à arrêter un parcours. Merci
Jpp

jean pierre petit22 juin 2015 à 17 h 29 min

Mai/juin 2016