Accueil  > Expéditions > Ascensions mythiques > Au sommet de l’Ama Dablam – Népal

Au sommet de l’Ama Dablam – Népal

Par - le 2 décembre 2011

Le 1er novembre dernier, 4 clients Terres d’Aventure, un de nos guides de haute montagne et deux Sherpas ont atteint un des plus beaux sommets du monde : l’Ama Dablam au Népal, 6856 mètres, Une ascension réalisée dans les meilleures conditions. Philippe, le guide, Agnès et Raymond, clients Terres D’Aventure nous ont livré leur témoignage à leur retour.


Philippe Barthez
Guide de haute montagne Terres d’Aventure
Lundi 31 octobre, nous sommes au camp 3, vers 6300m. Je partage la tente qui nous sert d’abri avec Yves et Raymond. On rigole bien, la soupe passe bien, on écoute de la musique, bref, tous les indicateurs sont au beau fixe : le sommet est proche, accessible. Je sais, au travers des sourires d’Agnès et d’Elsa qu’elles aussi ressentent cette excitation si particulière du jour d’avant. Le vent claque sur nos toiles et je propose à Lhakpa de décaler le départ. Nous partons au petit jour et les premiers rayons du soleil nous réconcilient avec la montagne. La pente est raide mais nous progressons régulièrement. Après 5 heures d’effort, nous atteignons le sommet… Enfin, presque. Je m’arrête quelques mètres avant, sous une corniche imposante. Je pose mon sac. Tous mes compagnons de cordée sont là-haut, en train de se congratuler. Je crois qu’un sourire permanent s’affiche sur mon visage et il ne me quittera plus pendant quelques heures. Je prends le temps de boire, d’enlever mon casque, de faire une photo… d’inspirer profondément… Je me sens bien, si bien ! C’est cool ! Ca change des sommets dans le mauvais temps alors, je savoure l’instant, comme pour l’étirer. Je vais rejoindre le groupe et les féliciter… Je sais que je suis ému… Je sais que je suis vivant.

 

Agnès – Cliente Terres d’Aventure
Il y a dix ans, je découvrais le Népal et l’Ama Dablam. Cette montagne ensorcèle. Alors dix ans après, quand l’occasion s’est présentée de tenter son ascension, je n’ai pas hésité ; enfin, presque pas, parce qu’un objectif comme celui-là, ça impressionne ! Après un beau trek de Lukla à Pangboche, nous avons atteint le camp de base de l’Ama Dablam. La montée au camp 1 est longue et nous devrons la répéter 3 fois. Puis l’itinéraire devient plus technique et l’effort physique est estompé par le plaisir de la grimpe. L’ascension de l’Ama Dablam est une course complète : d’abord la montée au camp 2 où le rocher domine, puis un terrain mixte vers le camp 3, avant les pentes sommitales en neige et glace. Au sommet nous admirons la vue sur l’Everest et le Baruntse. L’émotion nous submerge. Je suis tellement heureuse d’avoir atteint le sommet. Ce n’est pas tous les jours qu’on réalise un rêve… Un grand merci à notre guide Philippe, à notre sirdar Lakpa et à nos Sherpas, sans eux je n’y serai jamais arrivé.

Raymond – Client Terres d’Aventure
J’ai pu réaliser un vieux rêve, celui de gravir les trois sommets des prestigieux de la planète : le Cervin en Suisse, l’Alpamayo au Pérou et le plus sublime l’Ama Dablam au Népal. Je remercie Terdav qui a su mettre en œuvre une équipe de professionnels pour nous emmener au sommet. Bravo à Philippe Barthez notre guide pour son efficacité sans faille et un immense merci à nos trois précieux Sherpas : Lakpa, Kechap, Pemba, véritables anges gardiens incontournables pour réussir une expédition.

Commentaire (1)
Alain Meybeck15 décembre 2011 à 12 h 22 min

La photo est belle, mais il manque Agnès!