Accueil  > Expéditions > Ascensions mythiques > Une expé Terdav au sommet du Cho Oyu

Une expé Terdav au sommet du Cho Oyu

Par - le 3 octobre 2013

Tout le monde était derrière eux, croisant les doigts pour qu’ils réussissent. Et bien, c’est fait ! Le 1er octobre, Laurent, Stéphane, Gyalzen et Lhakpa ont atteint le sommet du Cho Oyu (8201m). Avant de reprendre le chemin du retour, Laurent nous a passé un dernier coup de téléphone…

Cho Oyu (8201m) à la frontière entre le Népal et le Tibet

Le Cho Oyu (8201m)

Vers le sommet du Cho Oyu

Rien n’est jamais gagné d’avance en haute montagne, même si Laurent s’était montré plutôt optimiste quant à l’issue de l’expé. Il faut dire que depuis le début, la météo était du côté des alpinistes (voir l’article «Ascension du Cho Oyu : c’est pour demain»).

La veille de l’ascension, Laurent, Stéphane, Gyalzen et Lhakpa montent leur tente au camp 3, à 7540m pour pouvoir se reposer quelques heures. Il est 23h15 quand ils quittent le camp, avec tout l’équipement spécifique à la haute altitude et sous une nuit pailletée de milliers d’étoiles, comme seule en offre la haute montagne. La température extérieure est très basse, près de -20°C, mais l’absence de vent limite la sensation de froid.

Au petit jour, l’expé franchit le palier des 8000m. Tout le Népal est alors douillettement enveloppé dans une épaisse couche de nuages, que caressent les lueurs orangées de l’aube. C’est un lever de soleil inoubliable pour les quatre hommes. Il leur faudra 7h30 pour atteindre le sommet, 7h30 d’ascension sans oxygène, 7h30 pour monter 660 petits mètres. On devine leur émotion et leur fierté.

Sur la route du retour

Il faut encore redescendre et atteindre le camp 1, situé 1801m plus bas. C’est difficile et l’expé rallie ce camp à la tombée de la nuit, épuisée, mais soulagée. C’est très important de descendre le plus possible après être monté si haut. Laurent, Stéphane, Gyalzen et Lhakpa passent la nuit au camp 1, avant de rejoindre le camp de base, où ils prennent un repos bien mérité. Bientôt, ils entameront le chemin vers Katmandou, où les attend l’avion Oman Air qui les ramènera à Paris, via Mascate. Leur retour est prévu lundi. On a hâte…

Commentaires (4)
paulo3 octobre 2013 à 17 h 08 min

bravo à vous quatre 🙂
avec une speciale mention pour Stephane  » le sherpa blanc  »
car tu  » es  » la Montagne 😉

docteur paulo ( membre de l expé )

Briol8 octobre 2013 à 16 h 08 min

Un grand merci à toute l’équipe. Car si nous sommes arrivés en haut c’est aussi grâce à ceux qui sont restés en bas.
Le sherpa blanc comme dit Paulo

Caroline
Caroline8 octobre 2013 à 16 h 17 min

Merci beaucoup Stéphane. Un grand merci à vous, Laurent, Gyalzen et Lhakpa pour nous avoir faits rêver pendant toute la durée de votre expé.

maupetit9 novembre 2013 à 18 h 39 min

Bonjour, jamais facile un 8000 m ,mais quant toutes les conditions sont bonnes ? alors que du bonheur, un petit coucou a Laurent vivien d un client du Patchermo.. Bravo a tous