Accueil  > Expéditions > Ascensions mythiques > Expédition au Cho Oyu (8201m) : au camp de base

Expédition au Cho Oyu (8201m) : au camp de base

Par - le 20 septembre 2013

Laurent est guide de haute montagne et depuis le 2 septembre, il encadre une expédition au Cho Oyu (8201m), le sixième sommet le plus haut du monde. Régulièrement, Laurent nous tient informés des progrès de l’expédition, de la santé et du moral de Fabien, Bruno, Paulo, Stéphane et Pascal, les membres de l’expé partis avec lui. Depuis le dernier article, l’équipe a atteint le camp de base, et Laurent a trouvé quelques minutes pour nous appeler…

Le Cho Oyu (8201m)

Le Cho Oyu (8201m)

Laurent, comment se porte l’équipe ?

Camp de base avancé (5600m)

Camp de base avancé (5600m)

Pour l’instant ça va bien. Nous avons choisi une approche lente et ça nous a plutôt bien réussi. L’acclimatation a pu se faire en douceur et personne ne présente de symptômes du mal aigu des montagnes. Certains ont bien des pépins de santé, mais nous avons un super médecin des montagnes en la personne de Paulo, et peu à peu tout rentre dans l’ordre.

Côté moral, ça va bien aussi. Les conditions de montagne sont bonnes et la météo, variable, s’oriente vers le beau. Tout ça joue beaucoup pour maintenir la bonne humeur.

Quel a été le programme des derniers jours ?

Près du camp de base chinois (4900m)

Près du camp de base chinois (4900m)

Nous avons d’abord remonté une immense vallée glaciaire jusqu’à un col, le Nangpa La, à 5700m d’altitude. C’est un col très fréquenté, car il permet aux hommes et aux caravanes de yacks de rejoindre Namche Bazar, le principal centre de commerce du Khumbu, parfois appelé «capitale des Sherpas».  Nous avons ensuite atteint le camp de base avancé (5400m), où une quinzaine d’expés nous avait précédés. Le camp de base ouvre sur la gigantesque face nord-ouest du Cho Oyu : c’est magnifique.

Depuis quatre jours, Fabien, Bruno, Paulo, Stéphane et Pascal se reposent au camp pour parfaire leur acclimatation. Pendant ce temps Gyazen, Pasang, Lakpa (les 3 guides sherpas) et moi faisons l’aller-retour entre le camp de base et le camp 1 (6400m) pour y installer les tentes.

Vous quittez le camp de base prochainement ?

Oui, oui, nous bénéficions d’une fenêtre de beau temps : c’est le moment idéal. Nous avons environ quatre jours devant nous pour atteindre le camp 1 et de là installer le camp 2 (7100m). Ce matin, un lama nous a rendu visite pour faire une puja. C’est un rituel religieux qui a pour but de nous protéger pour la suite de notre expédition au Cho Oyu. Les choses sérieuses commencent…

Commentaires (2)
paulo1 octobre 2013 à 17 h 45 min

petite precision: le paulo en question est MEDECIN , pas infirmier 😉
c est comme si laurent etait accompagnateur en montagne et non guide …..
faut laisser l eglise au centre du village 🙂

Caroline
Caroline1 octobre 2013 à 17 h 53 min

Oups, merci pour cette précision. Nous communiquons avec Laurent par téléphone satellite et parfois les mots se perdent dans d’atroces grésillements qui nous amènent à deviner, plus qu’à entendre 🙂