Accueil  > Actu > Yann, concepteur de voyages en Afrique de l’Ouest

Yann, concepteur de voyages en Afrique de l’Ouest

Par - le 4 octobre 2013

C’est bien foutu le monde quand on y pense… Prenez l’Afrique de l’Ouest par exemple : le meilleur moment pour partir, c’est en hiver. Ça tombe bien puisque l’hiver est la période où en France, on manque cruellement de soleil et de lumière. Nous vous proposons donc, durant tout le mois d’octobre, de découvrir nos voyages en Afrique de l’Ouest et les spécificités de chaque pays qui la compose. Cette semaine, la parole est donnée à Yann, concepteur de voyages en Afrique de l’Ouest.

Delta du Siné Saloum / Sénégal / © Malika Rousseau

Coucher de soleil au Sénégal

Où aller pour une première expérience ?

Au Burkina Faso. C’est un pays où on se sent tout de suite à l’aise. Dès qu’ils vous aperçoivent, les Burkinabés viennent à votre rencontre pour «palabrer» comme on dit là-bas. Partout, chez les Sénoufos, les Lobis, les Kassénas, les Gourtmanchés, vous êtes accueillis chaleureusement et tout de suite intégrés.

Si le Burkina Faso vous a plut, vous pouvez poursuivre le voyage vers le Sud, et traverser le Ghana, le Togo ou le Bénin depuis Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso.

Village traditionnel au Burkina Faso

Burkina Faso

Les voyages en Afrique de l’Ouest sont-ils accessibles ?

Oui bien sûr. Nos voyages en Afrique de l’Ouest sont surtout orientés vers la rencontre. On marche de village en village, sur des pistes ou à travers les cultures de canne à sucre, de mil, de café ou de cacao. Il y a peu de véhicules sur les pistes, qui sont surtout empruntées par des gens à pied. Du coup, en chemin, on croise des éleveurs et leurs troupeaux, des enfants, des femmes de retour du puits… autant de possibilités de rencontre. L’échange se fait d’autant plus facilement que la population en Afrique de l’Ouest est en majorité francophone.

Peux-tu nous parler des voyages solidaires au Bénin et au Burkina Faso ?

Orphelinat de Ouidah / Bénin / © Double Sens

Bénin

Ils permettent à ceux qui le souhaitent de se rendre au Bénin ou au Burkina Faso pour participer à un projet de développement local. Ces circuits accompagnés durent deux semaines : deux fois cinq jours de mission et deux week-ends d’excursion.

Avant le départ, vous faites le point avec notre partenaire local qui vous confie ensuite une mission en adéquation avec vos envies et vos compétences. Cela peut être de l’animation par exemple. Vous êtes hébergés dans une grande maison que vous partagez avec tous les participants au projet, et vivez ainsi au rythme du village.

Où voir des animaux en Afrique de l’Ouest ?

Vous pouvez vous rendre au Parc national de la Pendjari, au Bénin ou au Parc régional W, dans sa partie burkinabée, tous deux classés réserves de biosphère par l’UNESCO, respectivement en 1998 et en 2002. Les deux parcs abritent les plus belles espèces de la faune africaine : éléphants, buffles, quelques lions et léopards, antilopes, hippopotames et plus de 400 espèces d’oiseaux. C’est le lieu idéal pour faire un safari, d’autant que cela revient moins cher en Afrique de l’Ouest que dans de nombreux autres pays.

Togo / © Hors Piste

Marché au Togo

Où faire la fête en Afrique de l’Ouest ?

Notre circuit accompagné «Akwasidae, jour de fête au Ghana» vous permet de découvrir l’une des plus belles fêtes du Ghana, qui se déroule un dimanche toutes les six semaines. Le roi ashanti (Asantehene) sort de son palais, parfois porté sur un palanquin richement décoré et reçoit l’hommage des chefs de la région qui lui portent allégeance. Cette cérémonie est très vivante, rythmée par le son des tambours et les danses traditionnelles.

Vous pouvez aussi profiter d’un trek en Guinée-Conakry pour découvrir les «bals poussières», ces bals improvisés qui se tiennent le soir dans les villages. Ils tirent leur nom de la poussière soulevée par les pieds des danseurs !

Commentaire (1)
Laurent4 octobre 2013 à 21 h 32 min

Tout à fait d’accord, je suis allé au Burkina Faso il y a un an 1/2 et ça me semble une très bonne option pour aborder l’Afrique de l’Ouest. Un pays que je décrirais comme « paisible ».