Accueil  > Points de vue > Charly, champion du monde de XTerra

Charly, champion du monde de XTerra

Par - le 14 octobre 2016

Charly, champion du monde de XterraLe 23 octobre se déroule, à Hawaï, le championnat du monde XTerra. A cette occasion nous avons rencontré le champion du monde de la discipline dans la catégorie 20-24 ans :  Charly Sibille, originaire du Jura. Il a volontiers accepté de nous présenter le XTerra et répondre à nos questions.

Pourrais-tu nous expliquer ce qu’est le XTerra ?

C’est un triathlon tout terrain qui se déroule dans la nature. Le vélo de route est remplacé par du VTT et la course à pied par du trail. Les distances sont les suivantes : 1500m de natation, 35km de VTT, 10km de trail.

Pour participer au championnat du monde Xterra il faut obtenir une qualification sur un Xterra (France, Belgique, Espagne, USA…). La grande finale se déroule à Hawaï sur l’île de Maui.

Charly, champion du monde de Xterra

Qu’est-ce qui t’a amené au XTerra ? 

Pratiquant le VTT depuis de nombreuses années au sein du club VTT Conliège (39), j’avais envie de découvrir de nouveaux horizons, mais rester tout de même au contact de la nature. Pratiquant la course à pied l’hiver pendant la trêve de la saison VTT, je me suis dit que j’avais de bonnes bases pour m’essayer au XTerra. En revanche, j’étais très mauvais nageur, et la partie natation à Hawaï se déroule sans combinaison néoprène car l’eau est à 27 degrés, ce qui n’avantage pas les mauvais nageurs (comme moi) !
Mais clairement, je suis à l’aise en VTT, et j’ai les bagages techniques nécessaires pour appréhender au mieux les circuits XTerra, ce qui permet de rattraper une partie du temps perdu en natation ;-).

Charly, champion du monde de Xterra

Comment as-tu préparé le championnat de cette année à Hawaï ? 

La préparation touche maintenant à sa fin, elle s’est déroulée correctement sans pépins physiques ! J’ai mis l’accent sur la course à pied car la partie trail est très exigeante avec la chaleur et les 450m D+ pour 10km. Sans pour autant négliger la natation et le VTT. Je m’entraîne environ 12-13h/semaine, ce qui est loin d’être énorme pour un pur triathlète, mais avec mon entraîneur nous privilégions la qualité plutôt que la quantité.
Charly, champion du monde de Xterra

Une fois sur place, j’ai une semaine avant la course, pour récupérer des 12h de décalage horaire et repérer les parcours. Cette année c’est ma troisième participation, et je pars avec mes parents, mon amie et des copains de mon club de triathlon (Dijon Single Track).

Quel est ton plus beau souvenir sportif ?

Bien sûr c’est le titre de champion du monde Xterra, obtenu l’année passée lors des championnats de monde Xterra à Hawaï dans la catégorie 20-24 ans. Avoir un maillot de champion du monde accroché dans sa chambre, c’est le rêve !!Charly, champion du monde de Xterra