Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > 6 mois en Malaisie et en Indonésie

6 mois en Malaisie et en Indonésie

Par - le 29 mai 2013

Voici un blog qui vous emmène pour un voyage de 6 mois en Malaisie et en Indonésie, sans oublier les petits pays de Brunei et du Timor oriental.

Ce voyage est particulièrement orienté sur des marches et des treks, c’est vrai que ces pays s’y prêtent.

photo1Mont Kinabalu (Malaisie) : « Au bout d’une heure de marche on arrive a la limite de la végétation, il n’y a plus que la roche nue. Il y a quelques passages difficiles ou il faut s’aider d’une corde, ils sont moins durs que pour le trek des Pinnacles, mais la nuit dans les nuages on ne le sait pas (mon guide aussi avait disparu dans les nuages) donc on s’accroche à la corde même quand ce n’est pas utile. La corde sert aussi à montrer le chemin.

Malgré les nuages le jour c’est levé vers 6h30. Il commence a pleuvoir, je n’arrive plus à essuyer mes lunettes, je vois mieux sans mais je ne vois pas grand chose, je ne perds pas le corde des yeux. Je continue lentement à monter. Le vent se met à souffler, la pluie devient torrentielle, chaque goutte de pluie se transforme en aiguille. Je ne vois plus rien. »


photo2Taman Negara (Malaisie) :
« L’avantage et l’inconvénient en comparaison des forêts de Borneo est que les chemins sont moins bien entretenus, mal balisés et qu’on peut marcher sans guide. C’est un avantage par ce qu’on a plus l’impression d’être dans la nature brute, c’est un inconvénient par ce qu’on peut se perdre, il faut se fier a son sens de l’orientation.

Dès qu’on est a plus d’une heure de l’entrée du parc, il n’y a plus personne. Jeudi j’ai pu marcher 7 heures sans rencontrer d’être humain. »

 

 

photo3

 

Rinjani (Indonesie) : « Apres une nuit en écoutant le souffle du volcan, il faut se lever tôt le 2eme jour pour voir l’extraordinaire spectacle de la caldera sans nuage avec le lac bleu/vert, sauf près du volcan où il est jaune ; le volcan en éruption avec la lave rouge qui fume en arrivant dans le lac. »

 

 

 

Photo4

 

Krakatao (Indonésie) : « Je suis monté avec un autre touriste et un guide. Au plus haut point où on a le droit d’aller, il y a eu une grosse explosion en provenance du cratère. J’ai pris une photo et quand je me suis retourné le guide était en train de dévaler la pente comme un lapin. J’ai vraiment de la chance avec les guides ! Mais c’est moi qui avait raison, quand il y a une explosion il ne faut pas courir, il faut regarder si des pierres viennent vers nous pour les éviter. Mais il n’y en avait pas. »

 

 

Vous trouverez également de nombreux renseignements pratiques pour connaître les hôtels et les transports.

Pour en savoir plus sur le blog et son auteur, rendez-vous sur cette page !