Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Anthony, un Terdavien en Birmanie

Anthony, un Terdavien en Birmanie

Par - le 24 février 2012

Chez Terdav, nous partons à l’aventure découvrir chaque terre, chaque pays, afin de s’en imprégner et de concocter des circuits différents. Anthony lui, est parti à la découverte de la Birmanie, pour son plaisir bien sûr, mais aussi un peu pour le vôtre 🙂 . Nous l’avons rencontré lundi, pour qu’il nous parle (et nous fasse rêver !) de sa fabuleuse rencontre avec l’Asie.

Après de nombreux voyages en Asie du Sud-est et de très nombreux échos sur ce pays, il était temps que je découvre la Birmanie de mes propres yeux.  Ce pays sous régime militaire est en plein développement et commence à s’ouvrir au tourisme depuis une dizaine d’années.

Pour aller en Birmanie, on doit s’y préparer à l’avance. Il faut être en possession d’un visa à l’arrivée, car le gouvernement n’en délivre pas sur place et de billets neufs, des euros ou des  dollars pour les échanger aux bureaux de change officiels ou…au marché noir. Il n’est pas possible de retirer de l’argent pour les touristes. Voilà qui s’annonce simple… La Birmanie est un pays qui se mérite.

Ce territoire bordé par la mer d’Andaman et les confins de l’Himalaya, situé entre l’Inde, la Chine, le Laos et la Thaïlande, la Birmanie est composée d’une population métisse, ce qui est déjà une richesse en soi.

Durant ce voyage de 3 semaines, j’ai été bluffé par la facilité avec laquelle les locaux viennent vers vous, ainsi que la diversité des sites. Les environs du Lac Inle, entouré de montagnes, m’ont permis d’entrevoir la vie des différentes ethnies qui vivent dans cette région. A travers des randonnées me menant à des villages sur pilotis ou à des marchés locaux qui bordent le lac. Ces ethnies me rappellent celles du nord du Vietnam. Je me suis ensuite rendu sur l’une des plus belles merveilles du monde encore méconnue, Bagan. Situé au bord du fleuve Irrawaddy, Bagan est un site constitué de plus de 2000 temples et de pagodes ! Toutes ces merveilles se visitent à pied, à vélo ou en calèche (improbable mais tellement poétique). Et pour l’instant émotion, je peux vous dire que les couchers de soleil au sommet des temples resteront à jamais gravés dans ma mémoire 🙂 . La suite de mon périple m’a mené vers des villes royales autour de Mandalay. Un des moments phares a été la découverte du plus long pont en teck jamais construit, le « U Bein ».  Dans un des pays les plus bouddhistes, la Shwedagon Paya de Yangon est un passage obligé.  Cette pagode recouverte d’or est l’une des plus belles au monde. L’émerveillement tout au long de mon voyage s’est terminé au bord de la mer sur des plages dignes des meilleures cartes postales.

La Birmanie compte pour moi parmi mes plus belles découvertes. Je le conseille à tout le monde et préconise d’y aller le plus rapidement possible, car les birmans sont un peuple qui n’a pas encore subi l’effet du tourisme de masse comme ses voisins thaïlandais ou vietnamiens. De plus ils font preuve d’initiatives dans ce domaines compte tenu des changements politiques de ces derniers temps et de l’arrivée d’Aung San Suu Kyi. Diversité, hospitalité et étonnement seront les 3 adjectifs que je retiendrai de ce magnifique voyage:) .

Commentaires (2)
Claire24 février 2012 à 14 h 59 min

Bravo pour ce joli carnet de voyages qui donne envie de découvrir ce pays.

Julie27 février 2012 à 17 h 44 min

Ce post m’a encore plus donné envie d’aller découvrir ce pays… A mon avis, il faut y aller fissa, du genre 2013 max…