Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Expérience givrée au pays des Lapons

Expérience givrée au pays des Lapons

Par - le 25 janvier 2012

C’est l’histoire d’un groupe de joyeux lurons Terdav, partis à la découverte de la Laponie…

Premier jour : 5h30 du mat, à l’aéroport. C’est ici que tout commence, le moment tant attendu est là et nous avons le sourire jusqu’aux oreilles, quoiqu’un peu endormis.

Nous atterrissons à Kajaani, où nous sommes accueillis avec une belle couche de neige… et par Siggi, notre correspondant local, responsable de l’auberge Rendez-vous Nature. Cette ancienne école a été entièrement rénovée et transformée en auberge typique, ce qui lui donne une vraie personnalité. Petite visite des lieux. Du bois, des chambres cosy, un grand feu de cheminée : l’ambiance est apaisante, et l’on se sent tout de suite comme chez soi. Nous caressons rapidement les chiens, avant de nous précipiter sur nos équipements neige pour une randonnée « nocturne » … à 15h30 🙂

De nuit, à travers pins et sapins, nous nous dirigeons vers le sauna que Siggi a construit lui-même. Un petit peu d’histoire du sauna et un plongeon dans une eau à 4° (kaïiiiiii !!!) voilà un programme d’enfer pour la team Terdav ! Nous filons nous réchauffer autour d’un repas de titans.

Jour 2 – Réveillés par les chiens (ou les loups ?!! Ha ha ) en pleine nuit, nous sommes frais et dispos au petit déjeuner. Nous partons à la découverte d’une forêt d’épicéas, la plus ancienne de Finlande, où nous ouvrons grands les yeux et les oreilles aux histoires de trappeur contées par Siggi. Pause déjeuner dans une cabane appelée « kota ». Vers 14h (il fait déjà nuit J, c’est vraiment une sensation étrange) nous partons pour Hossa où nous serons accueillis par Arnaud Marchais, personnage aussi sympathique que fascinant. Nous visitons rapidement les chalets, et nous sommes sensibilisés à l’équipement grand froid, aux mesures de sécurité à prendre quand on flirte avec des températures extrêmes.

Jour 3 – Aujourd’hui, nous partons pour le canyon de Juma Ulky équipés de nos raquettes. Accompagnés de notre guide Damien, passionné de nature, c’est parti pour 2h30 de marche, chutes, glissades et rigolades !! Nous gagnons ensuite un petit coin de paradis, où certains choisissent de s’adonner à « l’art de la hache » (véridique) et où nous dégustons du saumon sauvage pour le déjeuner ! La classe hein ?

Il faudrait être difficile pour ne pas tomber sous le charme de ces refuges et cabanes laponnes typiques, chauffées au poêle central, avec leur traditionnel sauna aux abords. Retour vers notre hébergement en bordure de lac. Notre équipe se sépare en deux : Alexiane et Eric nourrissent les 136 chiens, tous de différentes races : huskys, alaskans et groenlandais ; pendant que les autres font un tour au sauna. Puis nous filons tous rejoindre Raili qui partage avec nous son savoir sur l’élevage des rennes.

Jour 4 – Ce matin, la bonne humeur est palpable, au programme, motoneige et découverte de l’univers des mushers (conducteurs d’attelage de chiens de traîneau). C’est un vrai bonheur d’observer ces personnes habitées par leur passion. Nous repartirons une boule au ventre en quittant cette fabuleuse équipe. Transfert de quelques heures à Savukoski. Loin d’être épuisés par le voyage au milieu des étendues blanches, certains veilleront tard pour essayer de voir les splendides aurores boréales…

Jour 5 – Dans un froid polaire, nous partons découvrir la « conduite de chiens de traîneau » sur 2 km de piste endiablée. C’est simple, nous sommes tombés amoureux de cette activité : le silence, les chiens, c’est juste magique, on est comme des mômes, yihaaaa ! Nous déjeunons autour du feu avant de poursuivre pour un transfert bien animé à Kolari. Notre guide Félix est déjà là, et ici il fait -17°. Installation dans les chambres, découverte des lieux : ambiance relaxante, feu de cheminée, billard, sauna et bain à remous en plein air. Après le repas… c’est sauna ! Par une chaleur de 80°, certains d’entre nous aurons même le droit de se faire fouetter par des branches de bouleau 🙂 (typique dans les saunas, ça ouvre les pores et nettoie la peau)

Jour 6 – Réveil à 8h et hop, chacun s’équipe de bottes et de skis de forêt (skis en bois, plus larges, et plus longs que les skis de fond). Une fois parés, nous partons pour deux jours dans la taïga. Il y a beaucoup de neige, elle colle aux skis, mais cela ne nous empêchera pas d’avancer à un bon rythme. Quelques kilomètres plus tard, nous arrivons à une jolie cabane de trappeur avec un feu de bois et des hamburgers de renne, miam ! Une fois repus nous repartons, mais cette fois-ci dans le noir. La température remonte, la neige devient de plus en plus collante. Nous avançons difficilement, notre balade se termine à pied pour arriver dans un petit coin de paradis : des petites cabanes dispersées sous les pins, des bougies nous guident sur le chemin. Plus tard, certains d’entre nous s’aventureront même à dormir dehors sur les peaux de rennes autour du feu mais après quelques rafales de neige il s’avérera plus reposant de dormir à l’abri…

Jour 7 – Le chemin retour se fera entièrement à pied ce qui nous laissera du temps pour prendre des « snow showers », et de dévorer les histoires laponnes de notre guide Jean Phi. Cette balade se terminera en motoneige-traîneau (c’est-à-dire un conducteur, et tout le reste de l’équipe dans le traîneau derrière hein) pour rentrer à l’hôtel. En rentrant, surpriiiiise nous avons encore le temps de terminer en beauté : sauna, fouettage au bouleau, bain à remous, roulage dans la neige, repas digne d’un grand chef et bien sûr « farewell party »… vive la Laponie !

Commentaires (2)
Bastien27 janvier 2012 à 23 h 30 min

ça c’est un super article qui fait rêver, merci

Srikanth2 février 2012 à 23 h 27 min

Vraiment une belle idée, j’aime l’idée de la mini génoise tofsnarrmé eb biscuit…à je sens que je vais essayer bientôt