Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Savoir-faire en Inde du Sud, du Kerala au Tamil Nadu

Savoir-faire en Inde du Sud, du Kerala au Tamil Nadu

Par - le 25 mars 2016

© Céline Ravier - Kolam

Les Kolams

Dans l’Etat du Tamil Nadu, collé à celui du Kerala, chaque matin, les femmes dessinent avec de la poudre de riz blanche des graphismes et motifs sur le pas de la porte de leur maison. Appelés Kolams, ces dessins permettent de recevoir la bienveillance des divinités et aussi de faire rebrousser chemin aux forces obscures.
© Céline Ravier - Kolam

La gestuelle est ultra précise et, en essayant nous-mêmes de dessiner, nous réalisons combien il est difficile de faire ne serait-ce qu’un simple rond ! Et pour cause, les Kolams se transmettent par voie orale, et se révèlent être un héritage exclusivement féminin dont la technique se transmet de mère en fille depuis des générations.

La cuisine du Kerala

© Céline Ravier - cuisinière au Kerala

Vous aimez la cuisine indienne ? Vous allez adorer la cuisine keralaise ! La région du Kerala est connue comme la « terre des épices » et on retrouve dans quasiment tous les plats préparés au Kerala, de la noix de coco, des épices et du piment. Et pour bien expérimenter la vraie cuisine locale, rien de tel qu’un repas chez l’habitant.
Ce soir-là, Sali, notre hôte qui nous accueille dans sa maison nichée au bord des backwaters, nous propose de regarder la préparation du dîner. Entre autres plats typiques, nous aurons ce soir du poulet massala. Avec par ordre d’apparition : feuilles de curry, graines de moutarde, gingembre, curcuma, chili, cardamome, coriandre et garam massala. Une vraie ronde de goûts et de couleurs dans un plat unique.

Les sculpteurs de Mahabalipuram

© Céline Ravier - sculpteurs

Comparé aux grandes villes, Mahabalipuram ressemble à un petit village de bord de mer (14 000 habitants, c’est très peu pour l’Inde). Petit, mais mondialement connu pour la qualité et la finesse de travail des sculpteurs de pierre.
C’est en effet principalement de ce village que vient la plupart des sculptures indiennes monumentales que vous pouvez voir dans les temples, les maisons individuelles ou les hôtels de luxe du monde entier.
Les sites historiques et artistiques de Mahabalipuram sont parmi les plus anciens du Tamil Nadu (entre le Ve et le VIIIe siècle) car c’est sous la dynastie des Pallava, parmi les plus anciennes de l’Inde du Sud, que Mahabalipuram a connu son heure de gloire politique et artistique.
Il ne faut donc pas s’étonner qu’en grandissant au milieu de blocs de granit sculptés il y a des centaines d’années, de nombreux hommes du village aient décidé d’apprendre le métier de sculpteur de pierre.

© Céline Ravier - sculptures