Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Randonnées en Tanzanie et au Kenya

Randonnées en Tanzanie et au Kenya

Par - le 7 novembre 2013

© Yann Guiguen

Connaissez-vous l’Afrique de l’Est ? Le Kenya et la Tanzanie sont deux destinations privilégiées de Terres d’Aventure pour découvrir une nature sauvage, intacte et libre.
De retour d’éductour Pascale, Camille et Yann (partis avec Marie, Véronique, Arnaud, Margot et Charles) nous présentent 3 sites emblématiques : le parc de Tarangire, le cratère du N’Gorongoro et les Gol Mountains. Et cerise sur le gâteau, Yann nous a même monté une vidéo!

 Le parc de Tarangire

© Yann Guiguen« C’est au petit matin, émerveillés par le spectacle de couleurs que nous offre le lever du jour sur le lac Manyara, que nous quittons notre campement pour rejoindre le parc de Tarangire. En chemin, nous croisons la route d’un éléphant et de quelques girafes, comme un clin d’œil à ce qui nous attend… C’est à bord de nos véhicules 4×4 à toit ouvrant que commencent notre découverte du Parc national de Tarangire, les animaux sont bel et bien présents et en nombre ! Il y a environ 3000 éléphants ! Le parc est vaste (2850 km2), constellé de majestueux baobabs, de prairies, de savanes, de collines ondoyantes. Nous apercevons la rivière Tarangire et cet immense troupeau de buffles venant s’y abreuver. Plus loin, les zèbres se mêlent aux gnous sur cette terre rouge, les familles phacochères traversent la plaine, les petits jouant avec une jeune gazelle, les babouins nous observent et les girafes si majestueuses tendent leurs longs cous vers les feuilles d’acacias. Tout est serein, mais tout peut basculer en un instant, si la lionne que nous voyons à moitié endormie dans l’herbe décide de partir à la chasse…un troupeau d’antilopes est à l’arrêt, aux aguets du moindre bruit… Mais ce n’est pas encore le moment pour le fauve, le repas attendra. La plus belle rencontre, restera celle de ce groupe d’éléphants, une dizaine, les petits avec les mères, un grand mâle, et quelques jeunes adultes, si proches de nous, nous autorisant à les observer, à les admirer…sans changer la moindre de leurs habitudes, comme si nous n’étions pas là. C’est le paradis des animaux. Le Parc national de Tarangire, n’a pas failli à sa réputation, un vrai moment de magie. »
Camille

Le cratère du N’Gorongoro

© Pascale Bouchot« Nous partons pour le célèbre cratère du N’Gorongoro, environs 270 km2 de paradis animalier, classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. C’est la plus grande caldeira intacte dans le monde, entourée d’une aire de conservation où les Masaïs sont autorisés à pratiquer leurs activités pastorales. La piste nous descend le long des flancs du cratère (610 mètres de profondeur, le fond du cratère est à 1600 m d’altitude) et nous pouvons voir la longue file d’un troupeau de vaches, appartenant aux masaïs, descendre au point d’eau au son de leurs sonnailles. Ici les hommes et les animaux sauvages vivent en harmonie tant que les territoires des uns et des autres sont respectés. Au bord de la rivière deux lionnes et un lion se reposent, empêchant les antilopes et les gazelles de venir s’abreuver. Un éléphant adulte avance tranquillement dans la partie des marais, entouré de grues couronnées, d’outardes, d’ibis sacrés et de flamands roses. Soudain, nous apercevons un rhinocéros noir, il est un peu loin mais nous pouvons tout de même l’admirer. Un immense troupeau de buffles nous regardent passer, leurs cornes ne sont pas très rassurantes. Nous faisons un arrêt pour le déjeuner en essayant d’échapper aux milans noirs, ces oiseaux tentent de nous © Pascale Bouchotchaparder nos sandwiches, nous nous réfugions dans les voitures! Les hippopotames sont de sortie. Ils jouent lourdement ensemble, gueules grandes ouvertes et museaux hors de l’eau ! C’est un défilé d’animaux et de sensations sauvages ! Quelques dizaines de zèbres nous coupent le passage dans un grand galop, les vautours perchés sur les arbres sont en alertes, prêts à s’envoler pour trouver une carcasse, un couple d’autruches picore le sol, même les lions en ont peur. Les lionnes ont enfin décidé de bouger, une d’entre elles avance tranquillement vers un troupeaux de zèbres, ça commence donc à s’agiter, puis tout retombe, il fait chaud, le cœur bat déjà un peu trop vite, elle décide de s’allonger, nous regardent une dernière fois avant de s’endormir… ou de faire semblant ! »
Pascale

les Gol Mountains

© Yann Guiguen« Nous quittons l’aire de conservation du N’Gorongoro puis les derniers rayons de soleil nous accompagnent jusqu’à notre point mire : les Gol Mountains ! Nous traversons une plaine incroyable par ses couleurs et par le spectacle qu’elle nous offre avec ses troupeaux de zébus ou encore de moutons escortés par les derniers bergers masaïs qui se sont attardés dans la plaine (c’est d’ailleurs par cette plaine, après la saison des pluies du mois d’avril, qu’arrive un déluge de la faune migratrice…). Arrivée au lieu bivouac éclairé par le feu de camp et le sourire des masaïs, ça y est nous sommes au milieu de nulle part ! La suite : la traversée du massif, nous laissons derrière nous les plaines du Serengeti puis le chemin nous mène au cœur de la vie masaï mais aussi de la vie sauvage : les zèbres nous montrent le chemin ; les girafes, élégantes soient-elles, nous saluent au petit déjeuner ; puis les Masaïs nous guident jusqu’à leur montagne sacrée : l’ Ol Doinyo Lengaï. Mais ne révélons pas tout et gardons-en sous le pied pour les marcheurs qui souhaitent découvrir la magie de ces lieux… »
Yann

Tanzanie et Kenya en vidéo

Commentaire (1)
Marie de Terdav Nantes9 novembre 2013 à 17 h 51 min

Les Images du Roi Lion… Magnifique ! Hakuna Matata…