Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Carnaval de Mindelo

Carnaval de Mindelo

Par - le 8 février 2013

Pour célébrer l’anniversaire de Terdav au Cap-Vert, nous avons décidé de vous parler régulièrement de ce bel archipel. À votre tour, laissez-vous séduire et qui sait, peut-être vous envolerez-vous un jour pour un circuit accompagné au Cap-Vert. Cette semaine, carnaval oblige, nous vous emmenons à Mindelo ! Au programme musique, danse, et défilé ! Quoi de mieux pour marquer 20 années d’amitié ?

© Vincent Gandilhon / Carnaval à Mindelo

Le carnaval à Mindelo

Depuis un mois, l’île de São Vicente se prépare à accueillir le grand défilé du mardi gras ! Le 12 février, la ville portuaire de Mindelo s’animera au rythme des tambours, des batucadas, des masques et des chars fleuris. Ambiance multicolore garantie !

Au « petit Brésil », comme le chantait Césaria Evora, l’enthousiasme autour de cet évènement réunit petits et grands, hommes et femmes, toutes classes sociales confondues. Impossible donc de ne pas y prendre part dans la ville de Mindelo qui voit ses rues remplies de visages curieux et souriants, de théâtre, musique, percussions traditionnelles et bien sûr des chars ! Un spectacle à la hauteur de sa réputation.

Origine et traditions du carnaval

© Gilbert de MurciaLe carnaval de Mindelo est né de la fête portugaise de l’Entrudo, elle-même d’origine brésilienne et plus lointaine encore puisqu’elle remonte à l’Antiquité. Avant le Carême et les quarante jours de pénitence qui s’en suivait, le peuple se libérait et tombait dans tous les excès : caricatures du pouvoir, parodie des défilés religieux…

La tradition ancestrale perpétuée, les préparatifs du carnaval d’aujourd’hui sont les mêmes qu’autrefois : choix du thème, création des chars et déguisements, répétitions inlassables des troupes… Une organisation sans faille pour offrir au spectateur la magie du défilé. C’est fasciné qu’on regarde défiler les populations déguisées et les chars fleuris. On se laisse porter par l’ambiance festive, colorée et authentique de la parade à l’image des traditions capverdiennes. A la fin du carnaval, le roi Momo, saint patron du Carnaval, est brûlé et la « fête des cendres » est célébrée devant des plats typiques.

Terres d’Aventure propose un voyage d’exception : « Cap-Vert, carnaval créole » pour vivre cette belle fête et partir à la rencontre d’un peuple ouvert et allègre.

©20ansCapVert