Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Vol au dessus du Groenland avec un coucou !

Vol au dessus du Groenland avec un coucou !

Par - le 17 juillet 2013

En ce moment même,  notre Michel Laplace Toulouse national est en train de traverser le Groenland à bord d’un vieux coucou, un Piper Super Cub !! « Savoir où se poser est un suspense de chaque instant…mais les paysages sont splendides 🙂 🙂 »  vient-il de nous dire, la voix perdue entre vent et émotion… Comment notre responsable des voyages Terdav au Kenya est-il arrivé jusqu’ici ?!

C’est la folle histoire de deux amis qui se sont lancés un défi : « Voler pour la protection de l’environnement » :

MLP-1

Michel Laplace- Toulouse et Alexis Peltier vont entreprendre un voyage aérien audacieux à bord d’un Piper Super Cub. Avion davantage conçu pour du travail aérien tout terrain que pour des traversées continentales et océaniques.

Débuté en juin,  ce voyage est hors du commun… Voler 18 000 km à une vitesse moyenne de 130 Km/h : une grande aventure pour un si petit monomoteur. L’objectif de ce voyage, par le biais de conférences et présentations, consiste à sensibiliser le plus de monde possible à la préservation animalière en dehors des zones protégées, et plus particulièrement au sein du « Group ranch » de Shompole au Kenya.

MLP-2

 

À Shompole, Michel et son ami Alexis assistent les communautés locales dans la pérennisation de leur style de vie encore en harmonie avec leur environnement. Dans le monde d’aujourd’hui, l’aspect financier est incontournable et la protection de la vie sauvage en dépend aussi. Les fonds reçus tout au long de la route, aideront les communautés locales qui vivent au cœur de cette précieuse biodiversité sauvage à une meilleure prise de conscience sur le long terme, de sa valeur, et leur apporteront les moyens de la protéger.

Le vol au-dessus du Groenland est  un véritable défi,  aussi bien pour l’avion que pour les pilotes : « Les grosses roues diminuerons notre vitesse de croisière mais nous permettrons de nous poser en dehors des pistes, en cas de mauvais temps au dessus de la terre ou de la glace. Les longs vols au dessus de l’eau entre l’Islande et l’Écosse, sous des températures plus élevés, devront être soigneusement préparés afin d’éviter brouillard et vents. »

MLP3

En Islande, Michel et Alexis seront accueillis par Bertrand,  notre responsable Terdav local ! Belle complicité des équipes sur le terrain 🙂

Puis l’aventure se poursuivra vers le Royaume-Uni : « Une fois arrivée en Angleterre, il nous faudra gérer l’incroyable trafic aérien entre Londres et Paris. Un autre challenge pour qui a l’habitude de disparaître des radars à quelques kilomètres de Nairobi. A chaque étape, nous organiserons des conférences auprès des Aéro-clubs, Lion’s Clubs, Rotary Clubs et autres sociétés ou associations participants à des projets environnementaux. Nous introduirons ainsi auprès des Américains, Canadiens, Groenlandais et autres Islandais, l’importance de la protection de la faune en Afrique, à l’extérieure des zones protégées et en conjonction avec les communautés locales. »

Aventure à suivre de très prêt 🙂

Si vous voulez connaitre la progression de Michel et Alexis en direct, c’est ici !

Michel depart to Iqaluit

Commentaires (2)
Cécile17 juillet 2013 à 18 h 21 min

Arffff. Superbe ! Ca doit etre dingue.

Laponico18 juillet 2013 à 17 h 22 min

Rah mais superbe…à l’ancienne, pfff qu’est-ce que ça doit être magique…