Accueil  > Points de vue > Récits de voyages > Voyage en Rando-Lodge aux Seychelles

Voyage en Rando-Lodge aux Seychelles

Par - le 26 novembre 2013

Jean et Ombline voulaient un voyage de noces qui sorte des sentiers battus. C’est donc tout naturellement qu’ils se sont tournés vers les conseillers-voyages Terres d’Aventure, avec lesquels ils ont conçu un voyage en Rando-Lodge aux Seychelles. De retour, ils ont accepté de nous raconter leurs vacances.

Pourquoi avoir choisi un voyage en Rando-Lodge ?

Bird Island

Bird Island

Mon travail m’amène à multiplier les déplacements professionnels à travers le monde. Les hôtels dans lesquels je séjourne sont confortables mais la décoration y est aseptisée, l’ensemble ne baigne dans aucune atmosphère particulière.

Pour notre voyage de noces, j’avais envie d’autre chose, d’hébergements qui, tout en étant très confortables, aient une personnalité, de l’authenticité.

Ce qui nous a séduits dans les voyages en Rando-Lodge, c’est cette combinaison entre confort et originalité, charme et authenticité.

 Aviez-vous une idée précise de votre voyage ?

Desroches Island / Seychelles / © M. et V. Lewis

Non, pas vraiment. Nous avons choisi la destination, puis conçu notre Rando-Lodge aux Seychelles grâce à l’aide et à la compréhension de notre conseillère-voyages, Hélène. C’est vraiment un voyage qui a été imaginé et conçu ensemble.

Hélène a trouvé une réponse à chacune de nos questions et adapté ses propositions à nos envies et notre approche du voyage. Finalement, le voyage en Rando-Lodge aux Seychelles que nous avons fait n’avait plus rien de commun avec «Randonnées sous les cocotiers», le circuit à partir duquel nous l’avons élaboré.

Quel a été votre hébergement coup de cœur ?

Bird Island

Bird Island

C’est Bird Island, sans hésiter. Ce morceau de paradis posé sur l’océan Indien est le refuge de nombreux oiseaux, tortues et poissons. L’île est une réserve naturelle privée, membre d’une organisation internationale d’écotourisme. Elle est accessible uniquement par avion. On atterrit sur une petite piste en terre et un tracteur achemine nos bagages jusqu’au lodge. Sur l’île, il n’y a ni téléphone, ni Internet, ni éclairage public et aucune voiture ne circule.

Durant 3 jours, nous nous sommes vraiment sentis dans une bulle hors du temps. On a trouvé un autre rythme, une nouvelle sérénité. Durant la journée, on se baignait au milieu des tortues et des poissons et on observait les oiseaux. La nuit, on contemplait un ciel somptueux, piqueté de milliers d’étoiles, certainement le plus beau ciel nocturne qu’il m’ait été donné de voir.

Peut-on randonner aux Seychelles ?

Oui, il y a des endroits qui se prêtent parfaitement à la découverte à pied ou en vélo. On peut tout à fait randonner dans la Réserve naturelle de la vallée de Mai, sur l’île de Praslin. Cette réserve inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO est l’une des dernières forêts naturelles de palmiers. On y trouve le fameux coco de mer, la plus grosse graine du règne végétal.

Vallée de Mai

Vallée de Mai

On peut aussi choisir de visiter l’île de La Digue à bicyclette. C’est d’ailleurs le principal moyen de transport utilisé sur l’île. Les routes sont nombreuses et assez tranquilles. On découvre toutes les beautés de l’île à son rythme, et si l’envie nous en prend, on peut laisser son vélo en toute sécurité le temps d’une baignade à Anse Coco ou Anse Source d’Argent.