Accueil  > Points de vue > Rencontre avec Marc, guide au Cambodge

Rencontre avec Marc, guide au Cambodge

Par - le 1 juin 2017

© Marc Franiatte

Marc est tombé amoureux du Cambodge durant sa formation d’archéologue sur le site d’Angkor. Séduit par la douceur de ses paysages et le sourire permanent de ses habitants, il s’est attaché à partager les richesses de cette société traditionnelle et sa fascination pour le patrimoine khmer. Adoptant le vélo, moyen de transport privilégié par les familles paysannes cambodgiennes, il emmène les voyageurs Terres d’Aventure sur des chemins de traverse.

 

 

Pourquoi choisir le vélo pour visiter l’Asie ?

En Asie en général, le vélo est un vecteur de découverte idéal ; la douceur du continent, des hommes et des comportements n’est plus à vanter. Au Cambodge en particulier, les paysages du pays khmer, forêts et rizières, sont parsemés de villages typiques et peuplés d’enfants qui hèlent les passants qui se sont perdus hors des sentiers battus. Des rencontres précieuses et propices à la découverte des différentes facettes de la vie locale. Sur un vélo, vous faites partie des leurs.

© DangDumrong/iStock - Sur une passerelle - Vietnam

 

Qui peut se lancer dans un voyage à vélo ?

Ces voyages à vélo s’adressent à tous, petits et grands, débutants ou plus sportifs, seul ou en famille. Il suffit de savoir pédaler et encore… On apprend aisément sur les chemins d’Angkor tandis que barre fixe ou siège bébé attellent les enfants à leurs parents, soigneusement encadrés par des guides spécialisés. Les itinéraires sont conçus pour tous, même avec très peu de pratique. En moyenne, on parcourt 40 km par jour sur terrain plat avec des dénivelés positifs maximum de 300m.

© Marc Franiatte - Asie à vélo

 

En guise de carnet de route, les vélos sont équipés d’une tablette… C’est original !

Pour ce type de voyage, nous avons effectivement développé des road book numériques qui renvoient à un système de géolocalisation, le tout sur une tablette fixée au guidon du vélo, où l’on peut suivre en temps réel sa progression le long de l’itinéraire choisi sur fond de carte Google. Ce pilotage interactif, moderne et convivial sied parfaitement à un séjour en liberté. Il s’agit d’un moyen d’orientation original, d’un carnet de route d’un genre nouveau permettant aux voyageurs d’être acteurs de leur propre trajet.

Le Cambodge est un pays où voyager avec un road book papier classique avec itinéraire fixe reste encore très difficile. Les repères dans l’espace évoluant très rapidement, la plupart des circuits se déroulent généralement avec un guide.

Le concept du voyage à vélo via un système de géolocalisation en temps réel permet de maintenir cette attractivité du séjour en liberté, tout en préservant les points d’intérêt que peut offrir un road book papier grâce aux indications intégrées dans la tablette numérique.

 

Commentaire (1)
GUYOT5 juin 2017 à 20 h 22 min

très attrayant cette façon de voyager…..je rêve…c’est génial !!!!!!!!!J ‘économise dès maintenant……

Ecrire un commentaire
Votre commentaire