Accueil  > Terdav Trail > Marathon des Sables > 1e étape du Marathon des Sables 2014

1e étape du Marathon des Sables 2014

Par - le 7 avril 2014

1e étape du Marathon des Sables : Ouest Erg Chebbi / Erg Znaigui – 34 Km

© Marc De Bisschop / Equipe Terdav-Equinox / 1e étapes du Marathon des Sables

Dimanche

Les hélicoptères tournent au-dessus de la ligne de départ.

9h : Le départ est donné pour la 1e étapes du Marathon des Sables, par le Boss.

Sur une musique d’ACDC : Highway to hell …

On ne te veut pas de mal ; mais si tu es là, tu sais pourquoi…

Ils s’élancent, et le sac de 8kg, moitié équipement, moitié nourriture, alourdit les silhouettes… et les jambes.

Au programme aujourd’hui, 34 kms, dont 70% de sable : Marathon des sables… après tout, c’était dans le titre.

Quelque kilomètres de mise en jambe, puis cap 127, à travers le cordon de dunes de Merzouga, en biais, vers le sud-est. Un long plateau, la traversée du village à moitié abandonné de M’Fis ; ses derniers habitants vivent de la mine de plomb encore en activité Et son terrain, aux teintes mauve et noires, est  le décor  d’un slalom surréaliste des concurrents entre les ruines. Le lit d’un oued, encore du sable, du sable toujours, avec la traversée de l’erg  Znaïgui.

Derrière, le bivouac 2, splendide cuvette au pied des dunes, que l’on découvre au dernier moment.

Pour la navigation, le book, la boussole… et pour ceux qui suivent, lorsque les repères sont absents, le réflexe de suivre celui qui vient de passer. Mais la confiance n’exclut pas le contrôle, et dès la deuxième heure, un groupe de quelques dizaines de concurrents qui suit un coureur ayant l’air de savoir où il va, effectue un retour de quelques kilomètres en arrière dans les dunes, sans qu’aucun ne s’en rende compte.

Sable et chaleur, aujourd’hui 40°.

En tête de course, chacun s’observe, se jauge.

Mais comme le dit Laurence, troisième aujourd’hui du groupe Terdav-Equinox , leader dès ce premier jour au classement général féminin, si l’important est de se faire une place, il est néanmoins difficile de  prévoir par avance le rythme de la journée et la stratégie ça se fait sur le terrain…

© Marc De Bisschop / Equipe Terdav-Equinox / 1e étapes du Marathon des Sables

Mohamed, Damien, Laurence et Olivier C., ce sont 4 de l’équipe qui terminent l’étape dans les 50 au général.

© Marc De Bisschop / Equipe Terdav-Equinox / 1e étapes du Marathon des Sables

Au CP2, km 26, Florence s’affale, et une heure lui sera nécessaire pour récupérer et reprendre la course.

Lionel termine en 6h50, à la 461è place (sur 1100). Un bon début donc.

Un temps maximum rallongé de 1h en cours de journée, jusqu’à 8h ce soir pour arriver ; quelques dizaines d’abandons dans la course, cette première étape a pleinement joué  son rôle de sélection.

Mais 100% de l’équipe Terd’Av-Equinox sera classée ce soir.

© Darbaroud.com / étape n°1 / MDS 2014

Commentaires (3)
Chabaud7 avril 2014 à 14 h 10 min

« Ce matin du six Avril
Nos loups piétinent sur la ligne
Il y en a qui se signent
Bauer ayant préparé le grill !
Il a osé l’impensable
Car les dunes du Chebbi
Comme plat d’entrée, çà ébaubit
Même abonné à l’option sable !
Mais tu connais cette meute :
Pas du genre qui recule
Alors elle avale la pilule
Et ne fera pas d’émeute !
Alors quand vient le coup du départ
Elle se jette dans la bataille
On ne fait plus dans le détail
Ca va ruer dans les brancards !
Dans les dunes c’est l’enfer
Tout est mou, rien ne tient
Mais l’équipe a du maintient
Et elle a beaucoup à faire !
Puis à la sortie des dunes
Cap sud, kilomètre vingt-et-un
Dans l’oued c’est le festin
Cailloux, ce n’est pas des prunes !
Au CP2, après les mines
C’est le passage sablonneux
Encore un coin épineux
Mais l’équipe garde bonne mine !
Tiens encore un plateau caillouteux
Après les gorges, kilomètre vingt-huit
Il faut croire qu’aujourd’hui
On ne fera pas dans le velouteux !
Et c’est l’oued Roub’in Oud
Traduction Robin des Bois ?
Alors restons aux abois
Et gardons le coude à coude !
Enfin c’est l’erg Znaïgui
Et au bout c’est le bivouac
Pas de place pour les couacs
Ni le temps d’être alangui !
Au bout de cette première journée
L’équipe arrive au complet
Et quand le soir panse ses plaies
Lui restons attentionnés !
C’était une longue journée
Mais quel courage et endurance
Pour demain lui souhaitons chance
Une autre étape à enfourner !
Soyez certains que le luth constellé
Apportera sur chacun de vous
Ondes qui, au rendez-vous
Agissent comme magique clé. »

Sophie edange7 avril 2014 à 16 h 23 min

bravo jean pascal pour ta poésie de troubadour, peux tu nous dire le temps qu’il fait dans les dunes? tu nous ravis les sens, merci, merci, jtb, Sophie, la femme du 250

Troubadour8 avril 2014 à 20 h 10 min

Sophie,
pour l’instant je suis encore à Toulouse et ne pars que Jeudi matin avec les accompagnants.
Bon si on a l’impression que j’y suis, c’est bon signe !
Le 250, il a la classe.
Normal, quand tu chausses du 250, t’es une grosse pointure.
Je t’embrasse.
Jean-Pascal, Le Troubadour.