Accueil  > Terdav Trail > Marathon des Sables > MDS 2014: retour sur l’avant course: samedi 05/04

MDS 2014: retour sur l’avant course: samedi 05/04

Par - le 7 avril 2014

© Marc De Bisschop / Equipe Terdav-Equinox 2014 / avant courseSamedi

4,04649 Est  , 31,1896 Nord

C’est la position du bivouac où est maintenant rassemblé  le millier de concurrents  qui va vivre sa première journée de marathon.

Un « marathon », aujourd’hui minuté ….mais sans classement,  puisqu’il s’agit pour chacun de passer l’ensemble des étapes qui l’amènera demain sur la ligne de départ.

Depuis 8h30 ce matin, c’est encore l’avant course, chaque coureur effectue l’ensemble des formalités nécessaire à la validation de son dossard : abandon de la valise à l’organisation (à partir de maintenant, chacun devra utiliser ce qu’il a emporté dans son sac de course), remise des dossards, des transpondeurs portés aux chevilles  qui permettront d’enregistrer les temps de passage, des pastilles de sel qui permettront de refaire le stock évacué par transpiration, et dont l’organisme a besoin pour lutter contre la déshydratation, vérification complète du contenu des sacs des concurrents , examen médical approfondi.

Pour ce faire l’ensemble des moyens humains de l’organisation est mobilisé ; 450 personnes, parmi lesquelles les médecins et les commissaires de course seront particulièrement mis à contribution.

A épreuve hors norme, moyens hors normes.

Quand on emmène autant de monde dans le désert,  toute repose sur un solide sens de l’organisation, une logistique exceptionnelle … et une capacité d’organisation et d’adaptation bien rodée…

Exemple : les valises laissées par les concurrents, et qu’ils retrouveront à l’arrivée, représentent deux semi-remorques. Et tout est à l’avenant…

La journée a aussi servi à entrer dans l’épreuve.

Moralement ; et la conférence de Patrick Bauer, le Boss, ce soir à 18 heures au milieu du bivouac  va permettre à chacun d’ouvrir la page de la course.

Physiquement également. A 35° à l’ombre aujourd’hui, la majeure partie des 8 filles et 20 hommes de l’équipe Terdav-Equinox encaissent en quelques heures la  vingtaine de degrés d’écart qu’il y a entre ici et l’Europe d’où ils arrivent. Ceci à l’exception du premier team composé de Laurence Klein, Mohamed Faraj, Damien Vierdet et Olivier Cochereau arrivés dans la région depuis le début de la semaine.

La capacité d’adaptation de chacun sera probablement une des clefs de la première étape.