Accueil  > Terdaviens > Conseils d'expert > Attention les pieds !

Attention les pieds !

Par - le 17 mars 2011

Qui dit « marche à pied » dit… chaussures, et autant trouver chaussure à son pied avant de partir 🙂

Cela paraît évident, pourtant mieux vaut le préciser : lorsque vous achetez une paire de chaussures, essayez-la avec les chaussettes que vous porterez pendant votre randonnée.

La pointure
Prenez-la un peu plus grande parce que vos pieds auront tendance à gonfler durant l’effort, et si la pointure est trop petite vos chaussures deviendraient vite, très vite inconfortables avec ampoules assurées. Dernier conseil et non des moindres : n’attendez pas le début de la randonnée pour les « faire ».

Le modèle
Choisissez un modèle adapté à la destination. N’emportez pas vos chaussures de montagne si vous partez dans le désert, dans ce cas, choisissez un modèle ouvert, type sandales, avec semelle épaisse en caoutchouc.

Pour la balade, la brousse, les climats chauds, vous opterez pour une chaussure en toile avec soufflet de languette pour lutter contre les éléments : sable, terre, gravier.

Les chaussures de randonnée et les chaussures de montagne deviennent chaque année de plus en plus élaborées pour répondre au mieux aux besoins des randonneurs. Dans l’ensemble, elles s’allègent et leur imperméabilité s’améliore.

Pour la randonnée, la robustesse et la tenue du pied sont plus importantes, il vous faudra donc un modèle conçu pour une utilisation plus soutenue en plaine et en terrain plus accidenté.

Trekking, grande randonnée, un modèle destiné à la randonnée d’un ou plusieurs jours, sur des terrains pouvant être difficiles et accidentés, et par tous les temps. Prévoir une chaussure à semelle semi-rigide et tenant bien la cheville.

Haute montagne
L’erreur ici n’est pas permise car elle risque d’entraîner de lourdes conséquences. Votre choix s’orientera vers des chaussures conçues pour marcher sur tous les terrains, longtemps, avec un sac lourd. Elles doivent assurer un maintien important du pied, le protéger de la neige et du froid. Le crantage de la semelle doit permettre d’évoluer sur glacier et en terrain varié, et assurer une bonne fixation des crampons.

Avec les chaussures de haute montagne, éviter les chaussettes type « tennis » (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.

Et si vous avez un doute, consultez attentivement la fiche technique se rapportant à votre voyage, elle est régulièrement mise à jour.