Accueil  > Terdaviens > Conseils d'expert > Choisir son sac à dos de randonnée

Choisir son sac à dos de randonnée

Par - le 13 mars 2017

Qui veut voyager loin ménage son bagage ! Pendant vos sorties, le sac à dos est un accessoire indispensable qui, s’il est mal choisi ou mal réglé, peut devenir une véritable contrainte. Pour vous préparer au mieux, voici quelques conseils délivrés par Deuter, le spécialiste des sacs à dos qui équipe tous les guides Terres d’Aventure.

Sac à dos Deuter

 

Bien choisir son sac à dos

 

La contenance

On a tendance à se diriger vers les plus gros sacs pour s’assurer que tout rentrera dedans. Or, ce n’est pas forcément la meilleure stratégie, car un sac trop grand vous poussera à le remplir davantage. De même, en toute logique, les sacs volumineux pèsent plus lourd et constituent un poids inutile que vous devrez (sup)porter. Posez-vous les bonnes questions et observez surtout comment le volume est organisé (en hauteur comme en largeur). Interrogez-vous sur votre usage, car un sac de 90L dédié à la pratique de l’alpinisme ne correspondra pas forcément à l’usage d’une balade découverte en famille. Si vous randonnez à la journée, les sacs à dos jusqu’à 35L vous conviendront parfaitement. Pour les randonnées de plusieurs jours, vous choisirez plutôt des sacs entre 35 à 45L.

La fonction

Les activités pratiquées en voyage ont-elles une influence sur le choix d’un sac à dos ? Oui ! Si vous êtes amenés à faire de l’escalade, évitez les sacs avec armature. Vous aurez besoin d’un portage souple qui s’adaptera à vos mouvements de balancement. Pour l’alpinisme, vous aurez besoin de transporter des accessoires : privilégiez des sacs à dos avec de nombreuses poches et emplacements (porte-piolets, porte-skis…).

Le confort

L’armature est essentielle pour un portage confortable : pour des charges inférieures à 10kgs, optez pour un sac avec armature intérieure. Au-delà, les armatures extérieures vous apporteront plus de maintien. Les hauteurs de dos réglables sont également importantes : elles permettent d’ajuster le sac à la taille de la colonne vertébrale. Enfin, pour optimiser le confort, l’aération située entre le dos et le sac est à prendre en compte car elle évite d’avoir un sac à dos plaqué contre soi.

 

Sac à dos Deuter

 

Organiser son sac à dos

 

Une personne entraînée peut porter au maximum 20 à 25 % de son poids sur une durée prolongée. Ce poids est d‘autant plus facile à porter que la charge est proche de l‘axe vertical au-dessus du point de gravité du corps. Pour répartir au mieux vos affaires, il convient de préparer son sac de la manière suivante :

 

  • Dans le compartiment du fond, rangez le sac de couchage, le duvet et les éléments légers.
  • Les petits objets ont leur place dans le rabat où ils sont faciles à atteindre.
  • Les objets de poids moyen comme les vêtements sont rangés vers l’extérieur.
  • L’équipement lourd vers le haut à hauteur des épaules le plus près possible du dos, pour un confort de portage maximal.

 Sac à dos Deuter

 

Positionner correctement son sac à dos

 

Pour vérifier l’ajustement de votre sac à dos et le charger sur vos épaules, suivez ces 6 étapes :

 

  1. Desserrez d’abord toutes les sangles et chargez le sac à dos sur les épaules.
  2. Placez la ceinture ventrale au milieu de l’osiliaque et fixez-la.
  3. Ne resserrez pas trop les bretelles afin que la ceinture ventrale continue de supporter la partie principale de la charge.
  4. Idéalement, les attaches hautes des bretelles sont centrées au niveau des omoplates. Ajustez les sacs à dos à longueur de dos adaptable à cette hauteur. Pour les sacs à dos de petit volume, choisissez selon la longueur de dos qui convient.
  5. Sur les grands sacs à dos, ajustez les sangles de stabilisation et de positionnement : serrées, elles offrent plus de stabilité ; relâchées, vous aurez plus de ventilation.
  6. Fermez enfin la sangle de poitrine pour optimiser l’assise des bretelles.

Vous voilà maintenant parés, alors en route ! Et n’oubliez pas de nous raconter 🙂

En savoir plus sur Deuter
Deuter

Commentaire (1)
Daniel23 mars 2017 à 12 h 12 min

Joli article.
Par contre surpris de voir les objets lours mis en haut. Cela va écraser le reste des objets en-dessous. Je fais plutôt le contraire, le poids est supporté par les hanches et moins le dos.

Cordialement,

Daniel
Accompagnateur en montagne
https://www.transpiree.com

Ecrire un commentaire
Votre commentaire