Accueil  > Terdaviens > Terdav de l'intérieur > Impressions de l’Ouest américain

Impressions de l’Ouest américain

Par - le 26 septembre 2012

Notre conseillère Terres d’Aventure Marie vous accueille à Genève. L’été dernier elle est partie pour un voyage aux Etats-Unis, dans les grands parcs du Montana et du Wyoming : Grand Teton, Yellowstone et Glacier. Elle partage ses souvenirs avec nous et à l’écouter, on se dit que le rêve américain, c’est toujours quelque chose.

Quelles qualités te paraissent indispensables pour réaliser ce circuit ?
Endurance et patience. Certaines journées de marche sont longues et le dénivelé peut être important. Ce circuit est aussi très exigeant en termes d’engagement personnel. Il est très intense et conviendra plutôt à ceux qui aiment vivre à 200%. Marche, participation aux tâches, transfert… on a peu de temps pour souffler. J’ai eu la chance de voyager avec un groupe génial. Du coup la fatigue passait mieux et puis ça reste une « bonne » fatigue.

Quels animaux as-tu croisé ?
Plein ! Ce circuit est idéal pour tous les amoureux de la faune. On croise toutes sortes de bêtes, à poils, à plumes, à cornes… J’ai aperçu des chèvres de montagne, des orignaux, des bisons, des bouquetins, ou encore des marmottes. Je garde un souvenir fort de ma rencontre avec un grizzli, et de mon tête à tête avec un écureuil voleur de pain de mie, particulièrement effronté.

Quelles sont les trois couleurs qui t’évoquent le parc de Yellowstone ?
En premier lieu, le jaune, et pas seulement à cause du nom du parc national. Yellowstone a été ravagé à près de 36% par un gigantesque incendie en 1988. Les autorités du parc ont décidé de laisser la nature reprendre ses droits à son rythme et cela donne des paysages parfois étonnants. C’est ainsi qu’un tapis de fleurs jaunes pousse au pied d’arbres calcinés, qu’au milieu d’une forêt moribonde surgit un jaune plein d’espoir et de vitalité.
J’ai aussi été bluffée par le gris acier, presque blanc, de certains arbres. Sans feuilles, nus, ces étranges cierges perpétuent le souvenir des incendies. Le rouge et l’orange de somptueux couchers de soleil ont également coloré le circuit.

Quels sont les lieux qui t’ont le plus marquée ?
Sans hésiter, le parc national Glacier. Tout le groupe en parle encore avec des étoiles plein les yeux. Il est méconnu car assez éloigné des autres parcs nationaux de l’Ouest américain. Et pourtant, il soutient amplement la comparaison avec les « stars » que sont Yellowstone ou Yosemite. Ses paysages ressemblent à ceux des Alpes… mais en taille XXL ! Je recommande particulièrement le Grinnell Glacier Trail, une très belle randonnée.
J’ai beaucoup aimé aussi le village-fantôme de Bannack. C’est l’un des villages qui a surgit à l’époque de la Ruée vers l’or au XIXe siècle et qui a ensuite été vidé de ses habitants quand la fièvre est retombé. Imaginez un décor de western : au cœur des montagnes inhospitalières, se déroule une rue unique, poussiéreuse, où s’engouffre le vent, et que bordent un saloon, une église, une école et quelques autres bâtiments étiques. Bannack, c’est exactement ça : une plongée dans un film de John Wayne.

Pour partir sur les traces de Marie, c’est ici.
Terres d’Aventure propose d’autres itinéraires pour :
– découvrir les grands parcs de l’Ouest
– sillonner la côte est
– voyager en liberté
– ou en famille