Accueil  > Terdaviens > Terdav de l'intérieur > L’île mystérieuse

L’île mystérieuse

Par - le 30 mai 2012


Jean-Bernard
, conseiller voyages à Lyon, a eu la chance de découvrir l’île de La Réunion. Il en revient ébloui. Son voyage, « Ile de La Réunion, montagnes de l’océan Indien », lui a permis de percer quelques-uns des plus beaux secrets de l’île mystérieuse.

« Nous sommes dix personnes arrivant de métropole (Bernard et Marianne les Nantais, Philippe et Sophie les Rouennais, Stéphanie la Parisienne), de Londres (Julie), d’Oslo (Mathilde) ou encore de Suisse (Felix et Montse). Dix amoureux de randonnée venus assouvir leur passion de marche et de grands espaces sur l’île de La Réunion. Et ça tombe bien, car en termes de randonnée, La Réunion est une terre d’exception.

Vue de hublot, l’île surgit nimbée de mystère : imprégnée d’humidité, hérissée de cimes enveloppées de brume et tapissée d’une forêt qui semble impénétrable. À 800 km de Madagascar et 200 km de l’île Maurice, la perle créole de l’océan Indien restera d’ailleurs inhabitée jusqu’au XVIIe siècle. À l’atterrissage, on renoue avec le réel. La Réunion, c’est la France. Ici, la chaleur est forte, les églises côtoient les temples hindous, les accents chantent, mais les murs sont constellés d’affiches électorales identiques à celles qui s’alignent devant les écoles de la métropole. Nous retrouvons Mickael, dit Mike, notre guide à Saint-Denis, et ensemble nous partons à la découverte de cette île et de ses fabuleux paysages marqués de leur origine volcanique.

Le temps n’est pas toujours de la partie, mais, comme nous le rappelle si justement Mike, si l’île est si verte ce n’est pas un hasard. Nos randos bénéficient néanmoins de larges fenêtres ensoleillées pour savourer toute la mesure des paysages. Nous admirons ainsi les Remparts, ces gardiens de décors minéraux et chaotiques, spectaculaires par leur hauteur et leur verticalité. Ces forteresses rocheuses servent d’écrin aux trois cirques. Ces derniers (Cilaos, Mafate et Salazie), forment les trois feuilles d’un trèfle émeraude dont le cœur est le massif du Piton des Neiges. La beauté du cirque de Salazie, le plus verdoyant, est soulignée par de nombreuses cascades. Le cirque de Mafate, cœur habité du parc national, n’est accessible que par des sentiers de randonnée et ravitaillé chaque jour par hélicoptère.

La Réunion est aussi une terre de volcans. Nous gravissons tout d’abord le point culminant de l’île, le Piton des Neiges (3071m), équipés de nos frontales pour atteindre le sommet au lever du soleil. Aux premières lueurs du jour, le panorama est immense, et on bénéficie d’une vue à 360° sur les cirques. Notre deuxième volcan s’appelle le Piton de la Fournaise, vaste ensemble volcanique formé par de nombreuses caldeiras et par son dôme, le Dolomieu (2632m). Nous l’abordons par le sud, et évoluons dans un paysage tout droit sorti d’un roman de science-fiction : coulées et tunnels de lave, cônes de projection, terre tantôt cramoisie, tantôt gris acier.

La Réunion, c’est enfin une île où il fait bon vivre. Baignade dans l’eau fraîche, mais ô combien revigorante, des vasques de la rivière Langevin, plages de sable blanc de Saint-Gilles et l’Hermitage, snorkeling dans l’Océan, ou encore Dodo (la bière locale) et rhum… Autant de réconforts après l’effort sur une île mystérieuse… et merveilleuse. »