Accueil  > Terdaviens > Terdav de l'intérieur > Marcher au Cap-Vert avec Éric, conseiller Terdav

Marcher au Cap-Vert avec Éric, conseiller Terdav

Par - le 5 mars 2013

©20ansCapVertMarcher au Cap-Vert, c’est découvrir un univers mi-africain, mi-européen, et randonner au cœur de paysages uniques. Éric, conseiller Terdav à Lille, revient tout juste du Cap-Vert et nous livre ses impressions de l’archipel.

 

© Hélène Le Pelley

Marcher au Cap-Vert

© Éric Najman

La situation géographique de l’archipel du Cap-Vert, au large du Sénégal, reflète bien l’ambiance qu’on va y trouver. Il emprunte le meilleur de l’Afrique de l’Ouest et des îles atlantiques. Tout comme les circuits accompagnés à Madère, aux Açores et aux Canaries, un circuit accompagné au Cap-Vert se déroulera dans des conditions idéales d’hébergement et de transferts : les  infrastructures sont bonnes et le réseau routier de qualité. De même qu’un voyage au Sénégal ou en Guinée, un voyage au Cap-Vert sera adouci par le côté « relax » du quotidien, rythmé par un sens de la fête inconnu sous nos latitudes, et illuminé d’un soleil généreux presque toute l’année.

Marcher à Santao Antão, paradis de randonnée

© Claire Ménassol

À ce mélange, l’archipel du Cap-Vert ajoute sa touche personnelle  des paysages qui s’élèvent haut dans le ciel et plongent dans l’Océan, des femmes et des hommes humbles, solidaires et profondément accueillants. C’est particulièrement visible sur l’île de Santo Antão. Là-bas, les paysages sont extraordinaires : des montagnes sculptées de terrasses, une opposition entre l’aride et le luxuriant et surtout, ce qui est unique au monde, un ensemble de routes et de sentiers pavés qui se lancent à l’assaut des reliefs pour relier villages et hameaux colorés.
Attention toutefois, même si on trouve de temps en temps une petite plage de sable, on est bien dans un paradis pour randonneurs. Les panoramas spectaculaires comme les rencontres sympathiques se méritent et se gagnent à la force des mollets.

© Éric Najman