Accueil  > Terdaviens > Terdav de l'intérieur > Poulpe fiction : l’odyssée des Terdaviens au Portugal

Poulpe fiction : l’odyssée des Terdaviens au Portugal

Par - le 6 février 2012

En attendant la cérémonie des César, Katell de retour d’un éductour au Portugal, nous décrit son voyage en cinémascope… attention les mirettes, c’est du grand spectacle en perspective !

Titre du film : Poulpe fiction
Réalisateur : Lionel Phénoménal
Dans les rôles principaux :
– Maria l’Impériale
– Miss Katell
– Julie la Morue
– Audrey la Chaloupée
– Nathanaëlle la Calçadeira
– Thierry et ses drôles de dames

Synopsis :
Nous allons vous raconter l’histoire de Thierry et ses drôles de dames, aventurières, particulièrement gourmandes et curieuses de découvrir un pays finalement méconnu : le Portugal. Les Portugais, ce peuple de conquérants, ont commencé par explorer leurs envies, pour mieux les initier aux plaisirs culinaires, musicaux et culturels. Ils les ont convertis au fado, envahi leurs estomacs, colonisé leurs papilles de leurs breuvages enivrants, ils les ont fait voyager dans le temps, ont fait voyager leurs esprits grâce à leur architecture surprenante… Et se sont installés dans leurs cœurs à jamais !

Episode 1 Lisbon Story – la terre de lumière
En flânant dans les rues, les façades calcaires de la « ville blanche » s’illuminent. Le soleil fait briller les azulejos qui recouvrent certains bâtiments. Au sol, dans les rues, les damiers de la Calçada avec ses jeux de formes et de couleurs noirs et blancs, reflètent la lumière. Lionel nous ouvre les portes de lieux magiques de la Baixa qu’aucun guide de voyage ne saurait faire. Depuis le haut quartier du château São Jorge, nous contemplons les eaux scintillantes du Tage, surnommé « la mer de paille », et du belvédère nous admirons le coucher du soleil. Nous nous désaltérons devant une taverne à Ginga qui rassemble tout au long de la journée toutes les générations confondues pour un verre de l’amitié. Ici on se réunit dans la rue et on écoute les chanteurs de rues…

Episode 2 Jeronimos
Nous sautons à bord du tramway à destination de Belém, berceau historique et port de départ des conquêtes portugaises. Face au monastère de Jeronimos, nous prenons conscience de la grandeur portugaise du XVe siècle. Chaque pierre raconte une histoire et rappelle l’exotisme des pays explorés, ici un ananas, là un éléphant, le tout dans un style manuélin flamboyant. Nous sommes littéralement conquis par la gastronomie portugaise : bacalhau a braz, suivie d’une fondante pasteis de Bélem accompagnée d’un jus d’orange frais de la région, ici tout est fait maison ! Passage obligé par le quartier de l’Alfama puis le Bairro Alto qui anime la vie nocturne de la capitale.

Episode 3 La soupe au chou
La bacalhau c’est une religion au Portugal, on la retrouve même sur la table de Noël. Et nous ne sommes pas Terdaviens pour rien, le plaisir de la marche c’est aussi se retrouver autour d’une table conviviale et gourmande : bacalhau au four, sardines grillées, fruits de mer, soupe au chou et au chorizo, cozido… On termine le plat familial avant de pouvoir prétendre à un dessert maison ! Les orangers font partie du paysage et de nos assiettes. Les pâtisseries sont aussi une institution, notamment les fameuses pasteis, tartelettes au flan saupoudrées de cannelle. Ici on cuisine avec son cœur et son âme, l’important est de satisfaire ses invités !

Episode 4 A la conquête de l’ouest et du Cabo da Roca
Nous sommes au Cabo da Roca suspendus en haut de la falaise. Nous marchons sur un parterre de ficoïdes venus d’Afrique du Sud qui ressemblent à des griffes de sorcière et furent ramenés par Vasco de Gama. Pins parasols, landes aromatiques, bruyères, armérias et autres iris sauvages sont le décor sublime de cette randonnée sur le sentier côtier. Lionel nous entraîne sur un chemin rock n’roll jusqu’à la plage de Ursa, où les vagues impressionnantes nous rappellent que nous sommes devant le spectacle de l’océan Atlantique. Au détour de la plage des pommes, rencontre improbable avec Auria Céleste, personnage haut en couleur et tenancière au long cours du bar où nous nous rassemblons pour une pause bien méritée.

Episode 5 On a marché sur la lune
Sintra et romantisme…deux mots indissociables depuis la nuit des temps. La « montagne de la Lune » est empreinte de ces mystères, magnifiée par sa flore exubérante. La lumière intense de Lusitanie parvient même à traverser la dense végétation exotique des jardins romantiques de Sintra. Cette ville ne manque pas de charme, particulièrement ce jour-là, où sur fond de ciel gris un éclairage particulier met en valeur les constructions colorées. Au bout du parcours botanique, c’est la découverte époustouflante du château de Sintra, aux formes étonnantes et tout droit sorti d’un conte des frères Grimm. Le soir, direction la taverne d’une star nationale, Fernando, qui par sa voix suave a fait trembler la glace pilée de nos verres de Caipirinhas. C’est aussi cela l’exotisme portugais !

Episode 6 A nous les petites langoustes !
Nous reprenons la route vers Lisbonne à la gare de l’Orient, extraordinaire bulle de métal construite lors de l’Exposition Universelle et qui nous rappelle les croisées d’ogive du monastère de Jeronimos. Nous montons à bord du TGV portugais… cap au sud, en Algarve, où la vive lumière donne une teinte orangée aux falaises. Les plages sauvages arborent un doux sable ambré et des eaux presque turquoise. Chaque crique, chaque plage de sable fin est une invitation à la baignade même en décembre ! Bon on vous le révèle le secret des langoustes ? C’est le petit nom des Anglais qui viennent se faire dorer sur les plages portugaises…:)

Episode 7 Monchique Into the wild
Au départ du village thermal de Monchique nous grimpons à la Picoti-Picota, devant nous se dresse le massif granitique de Monchique. En chemin, le décor est de nouveau changeant : arbousiers, oliviers, châtaigniers, grands platanes à Caldas. Du promontoire, la vue est exceptionnelle et nous y distinguons la pointe sud-ouest de l’Europe. Nous poursuivons notre randonnée dans une étonnante forêt d’eucalyptus où nous nous imaginons rencontrer un koala… puis nous poursuivons dans une superbe forêt de chênes-lièges jusqu’au village de Monchique.

Episode 8 Le petit baigneur à Sagres
L’Algarve c’est bien sûr son bord de mer, ses villages aux moulins maisons blanches et cheminées typiquement maures. Notre randonnée se faufile sur le sentier côtier du sud à l’ambiance méditerranéenne, parmi palmiers nains endémiques, lentisques, juniperus, chênes-verts et de nombreuses plantes aromatiques qui égaient nos sens. Nous profiterons d’une baignade bien méritée ; qui de nous sera la plus courageuse : la Niçoise, la Strasbourgeoise, la Parisienne ou la Bretonne ?!

Episode 9 « Saudade… Saudade… »
Camões, le poète national, écrit du fado qu’il s’agit d’ »un mal qui fait du bien, un bien qui fait du mal ». Dans le quartier de l’Alfama, nous avons franchi la porte grande ouverte pour nous retrouver attablés dans un petit restaurant. Tout à coup le serveur pousse la chansonnette en installant ses clients. Le fado sachez-le c’est sérieux, on écoute, on ferme les yeux et on s’enivre des paroles et de la musique. Silence ! On chante ! C’est une expérience unique, contrairement à ce que l’on pense les thèmes chantés ne sont pas toujours tristes et ce soir-là les poèmes contaient Lisboa, l’amour, mais aussi un cheval, un chêne-liège, un militaire dans sa caserne… Un monsieur de passage pousse la porte pour chanter le refrain qu’il connaît avec le fadiche. Puis de surprise en surprise, la cuisinière vient également chanter son fado avec sa toque sur la tête, « ici on est tous fadiche ! » nous souligne la grand-mère… Le Portugal n’a pas fini de nous surprendre !

C’est ainsi que se termine les aventures de Thierry et ses drôles de dames dans Poulpe Fiction

– Coupé ! On la refait ?
The End

 

Commentaires (2)
Benoit22 février 2012 à 21 h 38 min

génial, superbe magnifique!!! on n’a qu’une seule envie : partir là-bas!!!!!!!!

Benoit22 février 2012 à 21 h 39 min

vue sous cet angle le Portugal : on veut le découvrir