Accueil  > Terdaviens > Terdav de l'intérieur > Le voyage au Sri Lanka de Fanny et Marine

Le voyage au Sri Lanka de Fanny et Marine

Par - le 14 mars 2013

Fanny et Marine sont toutes deux conceptrices de voyages Terres d’Aventure. La première vous mitonne des circuits accompagnés aux petits oignons, en Inde et au Sri Lanka. La seconde vous déniche des hébergements de charme pour vos randonnées en liberté et vos randos-lodge. Toutes deux sont parties au Sri Lanka, tester logements et randonnées proposés pour faire de votre voyage au Sri Lanka, le plus beau des souvenirs.

© Marine Jacquemet

Marine et Fanny

Comment s’est passé ce voyage au Sri Lanka ?

Très bien, même s’il s’est déroulé à un train d’enfer. Dès notre arrivée à l’aéroport, nous sommes parties dans des directions opposées. Lorsque nous nous sommes retrouvées le lendemain, nous avions l’impression de nous être quittées depuis plus d’une semaine tant la journée avait été remplie. Entre la visite des hébergements que nous proposons, la découverte des grands sites culturels, et les rencontres avec nos équipes locales, nous n’avons pas chômé.

Fanny, quelles sont les principales zones de randonnée au Sri Lanka ?

Il y a trois régions où nous proposons l’essentiel de nos randonnées au Sri Lanka. Les deux premières, les monts Knuckles et le parc national de Horton Plains sont toutes deux inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il s’agit de zones de moyenne montagne tapissées de forêts ombrophiles. Nos randonnées dans les monts Knuckles, ourlés de rizières et émaillés de villages, combine marches orientées nature et rencontres. Les randonnées dans le parc national de Horton Plains, plus sauvage, permettent de se familiariser avec la faune et la flore sri-lankaises et offrent des points de vue extraordinaires sur les vallées et les gorges. La plupart des espèces endémiques du pays vivent ici. Nous proposons aussi des marches dans la région de Bandarawela. Ici le décor est rural et la population est nombreuse. La marche devient partage. On aperçoit des enfants qui jouent autour des écoles, on assiste à la cueillette du thé dans les plantations, on est invité à boire le thé, etc.

© Danielle Ghostine

Les monts Knuckles

Marine, c’était ton premier voyage au Sri Lanka. Que penses-tu du pays ?

C’est un pays magnifique, propices à de belles randonnées et à de nombreuses découvertes, notamment dans le triangle culturel (Dambulla, Sigiriya et Polonnaruwa, ndlr). Ce qui m’a marquée, c’est la volonté du pays de se reconstruire suite au tsunami de décembre 2004 et à la guerre avec les séparatistes tamouls, achevée en 2009. L’état des routes s’est considérablement amélioré en quelques mois et les hébergements se multiplient. Tout se fait avec une grande intelligence et sans défigurer le pays. Chaque hôtel est construit dans un grand respect de l’environnement et en concertation avec les villages alentour.

Et comment as-tu trouvé les Sri-lankais que tu as rencontrés ?

De manière générale, tous ceux que nous avons croisés se sont montrés extrêmement bienveillants. Leur éternel sourire est une invitation à aller vers eux et une fois ce contact établi, les relations sont faciles. Ils sont hyper-accueillants : nous avons été invitées pour le thé un nombre incalculable de fois, parfois quelques minutes à peine après avoir commencé notre marche.

Pouvez-vous nous parler de la cuisine du pays ?

Pour faire simple, il s’agit d’un mélange des spécialités de l’Inde du Sud et de l’Inde du Nord… le tout fort épicé. J’ai (Marine, ndlr) confondu un poivron avec un piment et croqué dedans à pleines dents. Je m’en souviens encore. C’était comme dans les dessins animés quand le visage enfle, rougit et que de grosses gouttes de sueur perlent du front ! Sinon la spécialité est le coconut sambhar, un pur délice. D’ailleurs, la plupart de nos voyages au Sri Lanka prévoient un repas chez l’habitant.

Avez-vous une anecdote à partager ?

Des tas en fait. Difficile de choisir. Notre voyage en train, au cœur des plantations de thé ; la deuxième profession de notre guide, mannequin à ses heures perdues ; la traversée à gué de Marine sur le dos du guide ; notre baignage dans une crique saupoudrée de sable violet… Ça a été une semaine extrêmement riche.

© Sabrina Ramessur

Commentaires (3)
Tongs et Sri Lanka15 mars 2013 à 10 h 00 min

Complètement d’accord sur la description des Sri Lankais, des gens ouverts, accueillants et tellement souriants ! Le retour en Europe est toujours compliqué quand on retrouve les parisiens grincheux dans le métro…
Bonne journée 🙂

Delf17 juin 2013 à 20 h 27 min

Grosse Déception pour moi!! Le pays est magnifique, les gens adorable, mais nous avons un guide d’une bien pietre qualité. Il ne comprenait pas le francais!!! Nos echanges avec lui ont été plus que limités..
Dés que nous posions des questions (en tentant de reformuler bien sur ou en parlant lentement), il ne répondait pas ou à coté. Ceci pendant toute la durée du séjour.. Je ne peux vous dire qu’une seule chose: choisissez bien votre guide!
Déception pour un voyage terre d’aventure car il nous a également bien emmené et fait visiter tous les magasins à touriste.. Les 3 essayages de Saris.. ca commencait à devenir lourd!!!

Caroline
Caroline30 juillet 2013 à 16 h 58 min

Bonjour,
Nous vous remercions du complément d’information apportée lors de notre échange téléphonique. Soyez assurée, que vos remarques ont été transmises à notre équipe de production. En effet, une mise au point a été faite auprès de notre correspondant local afin d’apporter les mesures correctives qui s’imposent.
Nous vous remercions de nouveau pour vos remarques qui nous permettent de mesurer la qualité de nos prestations ainsi que celle de nos fournisseurs.

Ihassane (service Relations clients)