Accueil  > Vos récits de voyages > Trek en Argentine

Trek en Argentine

Par - le 12 juillet 2013

A plus de 4000 mètres d’altitude, le village de Tolar Grande en Argentine est un lieu privilégié pour faire du trek. Coincé dans la région de Salta et la cordillère des Andes, ce village est complètement isolé du monde mais possède des paysages merveilleux. Lors d’un voyage en Argentine de 3 semaines de Buenos Aires à Salta, nous avons eu l’occasion de faire un trek.

Voici mes quelques recommandations pour ce genre d’activité dans la région.

 Chrissand Argentine

S’acclimater à son environnement

 

Après plusieurs heures de routes ou plutôt de piste, nous arrivons dans ce village à bord de notre 4×4. L’altitude et le manque d’oxygène se font sentir. Les efforts doivent être calculés et utiles. Heureusement la population locale nous donne des feuilles de coca à mâcher avec du bicarbonate afin de prévenir contre le soroche (syndrome Mal Aigu des Montagnes). Le soleil est à son zénith et il fait chaud avec nos polaires. Le mieux est de s’équiper d’un bon coupe-vent muni d’une polaire amovible. Quand le soleil se couche, les températures descendent relativement bas et les vêtements chauds sont bien utiles.

Il est également nécessaire d’avoir un téléphone GPS car cette zone n’est pas accessible par les réseaux mobiles. C’est l’élément indispensable pour votre sécurité.

 Chrissand Argentine 2

Paysages surnaturels

 

L’intérêt de cette région réside dans ses paysages offrant des couleurs sorties tout droit d’une palette de peintre. Le ciel bleu azur se détache des dunes de sable avec quelques points d’eau chaude turquoise entourés d’un désert de sel. Et comme mille mots ne valent pas une photo, je vous laisse découvrir le type de panorama que nous avons côtoyé pendant notre trek.

Les déserts de sel ne sont pas en reste ici. Une fine croute de sel craquelle sous le poids de nos pas. On en profite pour faire une séance photo avec différents jeux d’effets d’optique. Quel bonheur de s’arrêter au sommet d’une dune de sable et contempler cette région oubliée du tourisme et sans l’ombre d’un village à l’horizon. Notre guide pour cette excursion nous propose également de faire du sand board.

Ce trek est une bonne occasion de se poser et d’observer le ciel étoilé à la nuit tombante. La voie lactée est si claire qu’il est aisé de pratiquer l’astronomie dans la cordillère des Andes, loin de la pollution visuelle des grandes villes.

 Cette zone de Tolar Grande est loin de tout mais vaut vraiment le détour pour ceux qui veulent voyager et profiter de paysage loin du tourisme de masse. Ces 3 jours d’excursions auront été pour nous une fabuleuse découverte, mais également une adaptation à des conditions climatiques inhabituelles (altitude, chaleur la journée et froid la nuit). Les nuits sont reposantes malgré le froid environnant mais les couvertures en laine de lama sont un moyen efficace de se protéger.

 Ce petit trek d’une journée nous a donné goût à cette pratique. On ne se lasse plus de prévoir quelques excursions de ce type lors de nos voyages que je vous invite à découvrir sur mes carnets de voyage. Et pour ceux qui souhaitent avoir plus d’informations sur la région de Salta, vous pouvez nous joindre sur Facebook.

Chrissand Argentine 3