Accueil  > Vos récits de voyages > Récits de marcheurs > Au pays du Sourire… Namasté !

Au pays du Sourire… Namasté !

Par - le 5 mai 2011

Il y a quelques années je me suis rendue au Népal pour réaliser le tour des Annapurnas. Avant de monter dans l’avion de retour je me suis retournée et j’ai fait un signe de la main en disant : je reviendrai. Mon rêve s’est réalisé après quelques années ! Je suis revenue avec mon compagnon et nous avons fait le tour du Manaslu…

A ma descente de l’avion je regarde autour de moi et le fait de revoir toutes ces montagnes himalayennes me procure une joie immense !

Une fois tous les membres du groupe arrivés, et avant de monter dans le bus, notre accompagnateur, Ram, nous met autour du cou une khata en disant : « Namasté ! Bienvenue au Népal !» Nous prenons la route en direction de l’hôtel. A notre arrivée, on nous offre une orangeade bien fraîche, qui nous fait le plus grand bien ainsi qu’un dictionnaire népalais-français qui nous aidera dans le futur à discuter avec les Sherpas et les porteurs.

 

Le lendemain, nous prenons la route tôt le matin et rejoignons le lodge en fin de journée. Autour d’une bière locale,Ram nous présente le staff : le chef cuisinier (qui s’avérera être un excellent pâtissier), le sirdar (le chef des porteurs) et nos adorables Sherpas…

Le trek débute en basse altitude, au milieu des champs de rizières, de millet… Le sentier est jalonné de ponts suspendus jusqu’au col, où un groupe de femmes et d’enfants nous accueille en nous mettant des colliers de fleurs autour du cou pour nous bénir et nous souhaiter bonne chance pour l’ascension du col.

–  Donedad !  (Merci !)

Nous nous réveillons chaque matin au son des « Namasté ! » (Bonjour !) Au fil des jours et des rencontres nous traversons différents villages, où nous sommes accueillis par des rires et des sourires émouvants. Régulièrement, un groupe d’enfants nous double en chantant.

Le clou de notre voyage est le col de Larkya la, à 5100 mètres d’altitude, que nous atteignons au petit jour. J’avais une mission très importante : une personne de Paris m’avait demandé d’accrocher son drapeau à prières au sommet. Au milieu de dizaines d’autres drapeaux, je dépose le sien tout en chantant une prière typique des pays bouddhistes « Les démons sont vaincus, les dieux sont vainqueurs ! » Le soir au campement nous avons passé un moment fabuleux et nous avons bu du raki pour nous féliciter, mais j’avais hâte de boire une bonne bière « Everest » dès que nous serions en basse altitude !

Une fois redescendus, nous passons notre dernière soirée à faire la fête avec toute l’équipe. Ce fut un grand moment de bonheur !

Claire Ménassol

Commentaires (5)
BRUNEAU6 mai 2011 à 12 h 54 min

Quelle belle expérience,
et merci de nous la faire partager.

Amitiés « fraternelles »

Babette

DELAHAYE6 mai 2011 à 23 h 16 min

Félicitations ! Un beau voyage dans un pays plein de charme.
Ne dit-on pas : Jamais 2 sans 3 ? Quel sera le prochain ?
Amicalement.
Chantal

Gabriel10 mai 2011 à 19 h 17 min

Superbe voyage,
merci pour le dépaysement
Amitiés
Gabriel

Riffteuse26 mai 2011 à 18 h 36 min

Très beau voyage décrit par une belle plume.

Muriel29 juillet 2011 à 14 h 38 min

Belle expérience partagée. Ca donne envie d’y aller voir de plus près….. Sait-on jamais !
Bravo
Muriel