De Grues à Biscarrosse

Par - le 10 février 2012

du 21 Janvier au 5 Février 2012 – 2600 km

Depuis plusieurs jours maintenant, nous longeons les plages de Gironde… L’océan Atlantique est devenu notre ami, il nous parle, nous accompagne et joue dans ses vagues une musique qui apaise nos esprits. Une musique qui nous rend rêveurs, songeurs… Avec lui, nos sens sont en éveil. Un doux murmure au creux de l’oreille, l’odeur du sel, les embruns sur la peau et cette immensité, toujours, devant nous…


Au bout de la plage, nous atteignons le bassin d’Arcachon et nous sommes touchés par l’accueil qu’il nous réserve. Il n’y a personne pour nous recevoir, non… nous ne parlons pas cette fois-ci de chaleur humaine mais d’un spectacle que la nature vous offre, comme ça, juste parce que vous êtes là, au bon moment. Un dégradé de roses, de mauves et de bleus sur la mer, juste avant la tombée de la nuit et une eau d’un calme extraordinaire.

Au petit matin, le bassin nous offre une nouvelle surprise : tout est absolument blanc ! La vague de froid qui déferle sur la France ne l’a pas épargné et nous avons devant nous un tableau féérique : la plage sous un manteau de neige immaculé ! C’est également ce jour-ci que nous organisons la troisième randonnée Terres d’Aventure avec les marcheurs qui ont réussi à se dégager des pistes enneigées… et les marcheurs sont en fait, des marcheuses !! Toutes venues braver le froid, toutes avec cet esprit d’aventure et cette ouverture à la rencontre. Petit café pour se réchauffer et faire connaissance, et direction la dune du Pyla ! C’est au moment où nous sortons dehors que le ciel se dégage, le soleil se dévoile, l’horizon se teinte de bleu… et l’océan, toujours lui, toujours puissant. Très vite, les conversations se créent… sur tout, sur rien, sur la vie et les voyages… Mettez six femmes ensemble, et la marche se transforme allégrement en débats, échange d’idées… comme si elles s’étaient toujours connues ! Françoise représente le club de marche du Pyla, Laure porte les couleurs du Syndicat d’Initiatives du Bassin d’Arcachon, Nathalie pétille de recommandations bien-être, tandis que Patricia et Dominique nous aurons tous simplement épatés par leur détermination puisqu’elles venaient de… Dordogne !!

La dune est au bout de la plage, majestueuse, délicate et imposante à la fois. Et quand on se retrouve face à elle, on ne peut qu’avoir le souffle coupé par tant de beauté. Dans la mer, des dégradés de bleu profond et bleu turquoise, sur la dune des échappées de jaune et d’ocre et au loin, le vert impénétrable de la forêt de pins. Lorsqu’on atteint le sommet de la crête, le banc d’Arguin se dévoile entièrement, émergeant de l’eau. Et soudain, on a le sentiment d’être transporté ailleurs, à l’autre bout du monde, dans les eaux merveilleuses du Pacifique… ce sont là, les délicatesses de la France, nous transporter ailleurs tout en restant chez soi, et nous surprendre, encore et encore… Devant un spectacle si rare et si magique, sans se donner le mot, nous nous taisons pour laisser la nature nous parler directement.

Aurélie et Laurent

Plus de photos

Une nouvelle vidéo:


Épisode 12: Saint-Nazaire par Tour-De-France-a-Pied