Accueil  > Vos récits de voyages > Récits de marcheurs > La balade cubaine de Delphine

La balade cubaine de Delphine

Par - le 12 août 2013

Delphine a découvert Cuba avec Terres d’Aventure. Sa balade cubaine, de villes coloniales en plantations de café, s’est faite tantôt au rythme ondulant des vagues de l’Atlantique, tantôt au rythme festif de la salsa, une véritable religion à Cuba. Delphine est revenue enchantée et très émue et nous a écrit ses impressions sur son voyage.

© Marion Osmont

Lac Hanabanilla

« Je suis partie je l’avoue, sans avoir vraiment préparé mon voyage. Ma sœur parisienne ultra motivée, avait tout préparé jusqu’à ma petite trousse de « survie » personnelle pour l’avion (boules quiès, mini-brosse à dent, gouttes pour les yeux…). De Cuba, je ne connaissais pas grand-chose : les mojitos, le Che…  et pas un seul mot d’espagnol.  J’avais juste lu le programme au moment de l’inscription.  La veille du départ, je suis arrivée à Paris la tête pleine d’interrogations : impossible d’imaginer ce qui m’attendait…

© Fabiana Ferrato

La Havane

Comment raconter Cuba ? Pas évident. Tout se joue pour moi dans l’affectif, le ressenti, la rencontre avec l’île et ses habitants…L’accueil, les sourires, les paysages, les odeurs, les couleurs, la musique… Arrivée fatiguée, l’île m’a transformée : pleine d’énergie, je dormais peu, pressée de découvrir ce qui m’attendait, de faire des nouvelles rencontres, d’entendre Pépé, notre excellent guide, expliquer dans son français parfait, le déroulement de la journée, l’histoire de son pays, de voir de nouveaux paysages, de marcher, d’écouter, de sentir…

 

Cuba, pour moi c’est l’île des paradoxes, un pays pauvre aux mille richesses : la première étant la générosité des Cubains, leur volonté de partager leur culture, leur histoire, leur joie… J’en garde le souvenir de gens curieux et souriants, machistes sans excès, protecteurs et bienveillants, qui ont peu et qui vous donnent le maximum.
© Mathilde SalmonDes parcs protégés, le son des grillons, le chant des oiseaux, l’absence du bruit des voitures, le ballet des lucioles à la nuit tombée, la couleur des tocororos, l’odeur des fleurs, les chips à la banane, le rire des enfants qui nous voient en panne au bord de la route, leurs yeux brillants après le partage de biscuits au chocolat, les parapluies en guise d’ombrelle…
Je me souviendrai aussi des rencontres insolites autour d’un café ou d’un livre, au détour d’une rue à La Havane ; d’avoir malgré tout, entraperçu la difficulté de la vie quotidienne de ces gens : livrets de rationnement, attente interminable et incertaine des bus sous un soleil de plomb…

Patrick Le Floc'h

Trinidad

Je n’ai qu’une seule envie… y retourner au plus vite. Merci Terres d’Aventure pour ce circuit accompagné à Cuba hors des sentiers battus ! »