Turquie Express

Par - le 10 novembre 2011

Katell et Astride, deux de nos conceptrices de voyages, reviennent d’un périple de reconnaissance en Turquie:

 » Nous voici parties pour un périple de 9 jours à travers la Turquie, avec 1 voir 2 sacs au dos, nos appareils photos, notre bloc-notes, nos chaussures de randos et notre buff Terdav sur la tête ! Parce que, ne l’oublions pas, nous sommes parties pour travailler 🙂

Istanbul : ville cosmopolite, accueillante, attachante et fascinante, lit-on dans de nombreux guides… Premier contact avec la population, premières rencontres avec…le cireur de chaussures, le joueur de backgammon, le vendeur ou « joueur » de dondurma (glace)…premiers mezzés, premier çay (thé), premières mosquées, premier muezzin, premières photos… vérification faite : on reviendra c’est sûr !

Notre voyage se poursuit en Cappadoce, où nous sommes accueillis comme des pachas à Mustafapasa, le village aux superbes maisons grecques. Ici repos, charme, confort, chaleur et gastronomie caractérisent cette pension tenue par Ismail et sa femme, francophiles et francophones. Le lendemain, nous partons randonner dans ces superbes vallées parmi les vergers et les cheminées de fées où se cachent pigeonniers, églises rupestres et autres troglodytes. En chemin, nos sens sont attirés par les couleurs et les odeurs émanant du marché local.

L’émotion nous gagne lorsque plusieurs habitants s’approchent pour nous inviter à un mariage. Les femmes d’un côté, les hommes de l’autre, ils sont tous plus beaux les uns que les autres. Une petite dizaine de baklavas plus tard, nous voilà projetées sur la piste de danse… mais ils sont bien plus doués que nous. Quel spectacle envoûtant ! Une hospitalité magique, qui touche les voyageuses européennes que nous sommes.

Cevdet, notre guide, nous emmène quelques jours plus tard découvrir les monts Taurus, et un mode de vie nomade encore ancré dans les traditions. Après quelques heures de voiture et une sieste, nous voici sur la côte lycienne. Ici, la montagne épouse la mer, les baignades se font envieuses, les richesses archéologiques ont le don de nous surprendre aussi bien sur le chemin d’une randonnée que les pieds dans l’eau ! Cevdet, nous fait découvrir une fabrique artisanale de loukoums.. Nous en ressortons avec 5 délicieux kg.

Nous partagerons ensuite un moment très sympathique avec l’équipe des guides Terdav, que nous retrouvons à bord d’une goélette au port de Fethyie. Après avoir admiré les lieux et partager quelques anecdotes de voyages, nous rêvons nous aussi de mettre les voiles. Ce sera pour une autre fois, nous devons déjà poursuivre notre route vers Ephèse…Là-bas, nous faisons une belle rencontre avec une famille d’aubergistes, qui nous accueille là encore à bras ouverts. Nous en repartons après un repas frugal et délicieux, avec un pot de miel maison à savourer en se léchant les doigts 😉 De belles images, de beaux souvenirs, de belles rencontres…Nous sommes conquises : la Turquie est assurément belle, attachante, et à vivre grandeur nature !

Katell & Astride

Commentaires (2)
André QUERRE16 novembre 2011 à 16 h 20 min

Bonjour Katell et Astride, et bravo pour cet article qui met la Turquie en première page et qui me rappelle de bons souvenirs ! Vous l’avez super bien écrit, juste, coloré et avec humour, et ça me donne envie d’y aller à mon tour !

A bientôt ! Bises, André.

Cevdet16 novembre 2011 à 18 h 15 min

Bonjour Astride et Katell,

Vous vouluez dire exactement, Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
je suis très heureux dêtre avec vous pendant votre séjour en Turquie comme guide.

A bientôt en France
Cevdet EROGLU